MAINTENON FRANÇOISE D'AUBIGNÉ marquise de (1635-1719)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petite-fille du grand poète protestant dont elle porte le nom, Françoise d'Aubigné naquit à la prison de Niort où son père, un débauché, purgeait une peine pour faux monnayage. Baptisée selon le culte catholique, elle reçoit l'éducation huguenote de sa tante madame de Villette qu'elle retrouve en 1647, après un séjour de six ans à la Martinique où son infortuné père avait entraîné toute la famille. Sa marraine la fit enlever, pour lui redonner une éducation catholique, et l'enferma dans divers couvents. Ensuite, elle habita avec sa mère dans le Marais et vécut pauvrement du travail de ses mains. Elle fit connaissance de l'illustre Scarron qui l'épousa alors qu'elle avait seize ans, après la mort de sa mère. Le poète, infirme et de vingt-cinq ans son aîné, la mit en relation avec les milieux intellectuels de la capitale ; il mourut en 1660. Veuve irréprochable, elle se fait remarquer par Mme de Montespan et devint gouvernante de ses bâtards de 1669 à 1673. La favorite en titre ne tarde pas à jalouser cette gouvernante pleine d'esprit, belle de surcroît ; celle-ci, devenue marquise de Maintenon, se plaît à faire la morale au roi et à essayer de le rapprocher de son épouse. Après la mort de la reine, Louis XIV l'épousa secrètement, sans doute en 1684 selon H. Hauser ; mais, demeurant discrète et désintéressée, elle ne se comportera jamais en reine ; l'importance de son rôle dans la direction de l'État reste toujours un problème. Eut-elle une influence sur les décisions royales ? Elle employa, semble-t-il, son crédit surtout pour rendre le roi dévot, mais elle se plaignait fort de son indifférence à cet égard. Avait-elle, un an après son mariage, un poids suffisant pour imposer la révocation de l'édit de Nantes, décision liée surtout à la politique étrangère du roi, à ses différends avec la papauté et à ses ambitions impériales ? Mme de Maintenon approuva résolument la décision royale, ce qui ne veut pas dire qu'elle en eut l'idée et l'initiative. Il est probable q [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAINTENON FRANÇOISE D' AUBIGNÉ marquise de (1635-1719)  » est également traité dans :

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 392 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « De part et d'autre de 1700 »  : […] On établit parfois une opposition entre une période de succès (1661-1684) et un long déclin, de 1685 à la mort du roi, le temps des deux grandes guerres de coalition : celles de la ligue d'Augsbourg (la guerre de Neuf Ans des historiens anglais, 1688-1697) et de la Succession d'Espagne. Deux guerres très longues, en effet, coïncidant avec des pointes de détresse économique (famines de 1693 et 1709 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiv/#i_2898

QUIÉTISME

  • Écrit par 
  • Jacques LE BRUN
  •  • 1 790 mots

Dans le chapitre « Mme Guyon et Fénelon »  : […] L'expérience de M me Guyon (1648-1717) est profondément marquée par la tradition mystique : par l'intermédiaire des milieux de Verceil et de Turin, et en vertu de l'influence qu'exerça sur elle la lecture assidue des mystiques, son œuvre se situe dans la ligne de multiples courants ; le Moyen court et très facile de faire l'oraison (1685) et ses abond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quietisme/#i_2898

SAINT-CYR (P. Mazuy)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 064 mots

Peaux de vaches (1988), puis Travolta et moi (1992) avaient attiré l'attention de la critique sur Patricia Mazuy. Son talent de cinéaste est confirmé avec brio par ce film. Inspiré par un livre d'Yves Dangerfied, La Maison d'Esther (Grasset), Saint-Cyr se lit à la fois comme un film historique en costumes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-cyr-p-mazuy/#i_2898

Pour citer l’article

Jean-Marie CONSTANT, « MAINTENON FRANÇOISE D'AUBIGNÉ marquise de (1635-1719) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-d-maintenon/