JULLIEN FRANÇOIS (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philosophe et sinologue, François Jullien est né en 1951. Son œuvre a enrichi les débats conduits aujourd'hui autour de la globalisation et de la diversité des cultures. Ancien élève de l'École normale supérieure, d'abord féru de philosophie grecque et latine, il découvre, en apprenant le chinois et en séjournant en Chine à la fin des années 1970, l'immensité de l'écart entre les deux cultures, et le défi grandissant qui est posé à notre universalisme. Par la suite, François Jullien sera notamment président de l'Association française des études chinoises (1988-1990), puis président du Collège international de philosophie (1995-1998). Directeur du Centre Marcel-Granet, il dirige également l'Institut de la pensée contemporaine.

François Jullien, un penseur entre Chine et Occident

François Jullien, un penseur entre Chine et Occident

Photographie

François Jullien présente la pensée chinoise sans l'enfermer dans le cadre de la philosophie occidentale. 

Crédits : Eric Fougere/ VIP Images/ Corbis/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Grenoble-III-Stendhal, dirige l'édition des œuvres romanesques d'Aragon dans la Bibliothèque de la Pléiade

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel BOUGNOUX, « JULLIEN FRANÇOIS (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-jullien/