GIROD FRANCIS (1944-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réalisateur français. Francis Girod fait une entrée fracassante dans l'univers cinéphilique en 1974, avec Le Trio infernalMichel Piccoli, en avocat véreux, Romy Schneider, en épouse soumise, et Mascha Gonska, en belle-sœur attentive, découpaient puis réduisaient en bouillie leurs victimes dans une baignoire remplie d'acide sulfurique. Un temps journaliste au Nouvel Observateur et à l'O.R.T.F. (1964-1966), Girod débute au cinéma comme assistant de Roger Vadim puis de Jean-Pierre Mocky. Véritable insoumis, il s'est ingénié à traiter des sujets qui dérangent : la décolonisation avec L'État sauvage (1978), l'immigration avec Le Grand Frère (1982), les coulisses du pouvoir avec Le Bon Plaisir (1983), la double personnalité d'un criminel dandy avec Lacenaire (1990), ou encore la montée de l'extrême droite avec Terminale (1998).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GIROD FRANCIS - (1944-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-girod/