FRANCE-SOIR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 7 novembre 1944, France-Soir paraît pour la première fois, sous le double titre France-Soir - Défense de la France ; ce dernier était celui d'un organe clandestin fondé en 1942 par Robert Salmon et Philippe Viannay. France-Soir va reprendre les installations de Paris-Soir et une place équivalente sur le marché de la presse ; Pierre Lazareff, ancien directeur de la rédaction de Paris-Soir, entre à France-Soir en septembre 1944 pour y occuper le même poste. En 1946, la F.E.P. (société éditrice de France-Soir) fusionne avec Publi-France, filiale du groupe Hachette et éditrice de Paris-Presse. En 1952, les deux quotidiens sont regroupés dans une même société, et la fusion des titres devient complète en 1970 ; Paris-Presse n'est plus dès lors que le sous-titre de France-Soir. Sous l'impulsion de Pierre Lazareff, directeur de la rédaction jusqu'à sa mort, en avril 1972, France-Soir va devenir le grand quotidien populaire français du soir. Il atteint une diffusion de 1 128 000 exemplaires en 1958, et connaît ensuite un certain tassement (868 000 exemplaires en 1970), en dépit de l'absorption de Paris-Presse. Pierre Lazareff sera remplacé, successivement, par Jean Méo, Henri Amouroux et Jean Gorini sans qu'aucun d'eux ne parvienne à réajuster la formule du quotidien pour enrayer son déclin. Finalement, le groupe Hachette vend le quotidien, en 1976, à la société Presse-Alliance, dominée par Robert Hersant ; quatre-vingts journalistes quittent alors le quotidien, faisant jouer la clause de conscience. C'est le fils de Robert Hersant, Jacques Hersant, qui devient P.-D.G. du journal, jusqu'à la nomination de Philippe Villin à l'automne de 1988. Plusieurs directeurs de la rédaction vont se succéder pendant cette période, sans parvenir à refaire de France-Soir, dont le tirage est tombé à 300 000 exemplaires, le grand quotidien populaire des années 1960. Après avoir envisagé la revente du titre, Robert Hersant opte pour la mise en place d'un plan de redressement : licenciements [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-II-Panthéon-Assas, Institut français de presse

Classification


Autres références

«  FRANCE-SOIR  » est également traité dans :

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 303 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les bandes dessinées dans la grande presse »  : […] L'Humanité avec Pif le Chien, né en 1948 du crayon du réfugié politique espagnol José Cabrero Arnal (1909-1982). Certains quotidiens consacrent une page entière à la bande dessinée, par exemple France-Soir, dont certaines séries sont célèbres, comme Arabelle la Sirène (1950) de Jean Ache (Jean Huet, 1923-1985 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_89434

BODARD LUCIEN (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Nathalie CROM
  •  • 470 mots

les colonnes de France-Illustration, il se fait remarquer en diagnostiquant comme inéluctable la décolonisation en Afrique du Nord. Deux ans plus tard, il intègre l'équipe du mythique France-Soir de Pierre Lazareff. Son activité de grand reporter va le mener sur les fronts les plus convulsifs de la deuxième moitié du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-bodard/#i_89434

FIGARO LE

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 1 285 mots

Rhône-Alpes (aujourd’hui disparu), la diversification du produit Figaro se poursuit. Le 7 février 1987, le supplément Figaro T.V. est couplé à France-Soir et aux quotidiens régionaux du groupe, et deux nouveaux suppléments apparaissent : Figaroscope, supplément d'information […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-figaro/#i_89434

PRESSE - Les différentes formes de presse

  • Écrit par 
  • Dominique MARCHETTI
  •  • 9 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les difficultés croissantes des quotidiens nationaux »  : […] quotidienne populaire payante, très développée dans de nombreux pays voisins comme l'Angleterre et l'Allemagne, poursuit son déclin. Ainsi, France-Soir, qui vendait près d'un million d'exemplaires en 1964, a vu sa diffusion chuter progressivement et a disparu en 2011. En 1970, il y avait trois autres grands titres populaires : L'Aurore, Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-les-differentes-formes-de-presse/#i_89434

WINKLER PAUL (1898-1982)

  • Écrit par 
  • Jacqueline PUYAU
  •  • 822 mots

ans plus tard. C'est dans les dernières années de sa vie que Paul Winkler devient le patron d'un quotidien d'information. L'« ami fraternel » de Pierre Lazareff, disparu en 1972, rachète en 1976 France-Soir à la société éditrice, filiale du groupe Hachette. Paul Winkler prend le titre de « directeur général, rédacteur en chef et directeur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-winkler/#i_89434

Pour citer l’article

Christine LETEINTURIER, « FRANCE-SOIR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-soir/