FORMANT, linguistique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme utilisé par les linguistes de l'école chomskienne. On distingue en grammaire générative les formants des morphèmes : les morphèmes sont les éléments qui composent les suites syntagmatiques terminales engendrées par la base de la grammaire (soit l'ensemble des règles syntagmatiques et le lexique) avant l'application des transformations. Les formants sont les éléments minimaux composant les suites transformationnelles terminales (obtenues par l'application de toutes les transformations aux suites syntagmatiques terminales). Certains formants correspondent à des morphèmes, d'autres non. Ce sont les suites composées de formants, plus nombreux que les morphèmes, qui reçoivent une interprétation sonore par application des règles phonologiques.

Formant est aussi un terme de phonétique désignant les fréquences d'un son complexe renforcées. Ainsi le pharynx et la bouche renforcent les fréquences de tous les sons émis. D'autres formants peuvent entrer en action si l'on fait intervenir d'autres résonateurs, les cavités nasales, par exemple, dans l'émission des voyelles nasales. Ce sont les formants qui définissent le timbre spécifique de chaque voyelle et de chaque consonne.

—  Michel BRAUDEAU

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FORMANT, linguistique  » est également traité dans :

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les modèles d'interface »  : […] L'ensemble de ces modèles peut à son tour être divisé en deux : d'une part, les modèles qui traitent de l'interface matérielle, c'est-à-dire des relations des signes linguistiques avec leur forme (sonore en général) ; d'autre part, ceux qui traitent de l'interface conceptuelle, c'est-à-dire des relations avec leur sens. Du côté de la forme, il s'agit essentiellement de modèles dans le domaine de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_17729

MORPHÈME

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 954 mots

Le terme morphème a au moins trois sens différents en linguistique. On l'a d'abord employé pour désigner l'unité repérable dans un complexe morphologique où se découpaient un élément porteur de sens (appelé lexème ; parfois, mais plus rarement, sémantème) et un autre, grammatical, signalant l'appartenance à l'une des parties du discours (nom, adjectif, verbe, etc.). Ainsi, les termes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morpheme/#i_17729

PHONÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE
  •  • 3 557 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Transmission de la parole »  : […] Les progrès réalisés dans la théorie acoustique, au xix e  siècle, avec les travaux de J. Fourier (applicables à la décomposition analytique des vibrations sonores complexes), la « théorie de la résonance » de H. von Helmholtz et la « théorie des formants » de L. Hermann ont permis l'essor de la phonétique acoustique. Deux types d'appareils sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phonetique/#i_17729

Pour citer l’article

Michel BRAUDEAU, « FORMANT, linguistique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/formant-linguistique/