FORD MOTOR COMPANY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1903, après deux échecs dans sa tentative de créer une firme automobile, Henry Ford, fils d'émigrés irlandais, crée la Ford Motor Company avec 28 000 dollars apportés par une douzaine de capitalistes. Ford croit à la production de masse et non à l'artisanat élitiste. Une fabrication de 1 500 véhicules par an lui paraît encore confidentielle dans les premières années. En 1908, il rachète les parts de son associé, Alex Malcomson, et lance une voiture révolutionnaire, la Ford T, « assez simple pour qu'un gamin de quinze ans puisse la conduire ». Le prix de base du modèle, 850 dollars, tombe à 260 dollars en 1925, pour un modèle qui a peu changé. La clé de cette baisse des prix est l'adoption par Ford de l'organisation scientifique du travail mise au point par Taylor et le montage des voitures à la chaîne. Dès la première année, 10 660 unités sont produites. Au lendemain de la guerre, il sort des chaînes une Ford T toutes les 10 secondes. En 1922, la firme est la première à produire plus d'un million de véhicules la même année comme à installer des usines de montage à l'étranger. Ford est encore le premier à préconiser des salaires assez élevés pour faire de ses ouvriers des consommateurs et, en 1914, il instaure la participation des salariés aux bénéfices et fixe le salaire minimum à 5 dollars pour huit heures de travail quotidien. C'est encore lui qui lance le crédit automobile.

Henry Ford

Henry Ford

photographie

Henry Ford (1863-1947) dans la légendaire Ford-T, construite de 1908 à 1927. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

—  Francis DEMIER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Francis DEMIER, « FORD MOTOR COMPANY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ford-motor-company/