FONDAMENTALISME (psychologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme « fondamentalisme » désignait, au début du xxe siècle, le mouvement protestant américain qui prônait un retour antimoderniste à certains « fondamentaux » du christianisme : infaillibilité de la Bible, historicité des miracles, véracité littérale de dogmes chrétiens. Progressivement, le terme s’est élargi pour désigner l’intransigeance idéologique en ce qui concerne les croyances, dans toutes les religions et même parfois dans des idéologies non religieuses. Aujourd’hui, il englobe aussi l’intégrisme, terme qui était traditionnellement appliqué à des mouvements caractérisés par l’observance stricte, intransigeante, des pratiques et des normes collectives au sein des religions traditionnelles.

La psychologie s’est intéressée au fondamentalisme, moins comme appartenance à des groupes spécifiques, mais plutôt en tant que tendance relevant des différences individuelles : tout croyant ou pratiquant en principe peut se retrouver en bas, au milieu ou en haut sur un continuum qui va de la religiosité non fondamentaliste à la religiosité fondamentaliste. Celle-ci peut tout simplement se définir comme dogmatisme (concept général en psychologie sociale) dans le domaine religieux. Le dogmatisme est défini comme étant l’adhésion à des croyances devant une évidence qui les contredit, et par le caractère intégraliste d’un système d’idées où l’ensemble des opinions, pratiques et croyances est fortement subordonné à un noyau de croyances centrales.

Ce qui est spécifique au fondamentalisme religieux, par rapport à d’autres types de dogmatisme idéologique, c’est que, dans la religion, les croyances sont en interdépendance étroite avec les pratiques et les normes qui sont établies, légitimées et transmises par la communauté et l’institution. Ainsi, l’intransigeance des croyances se double d’une intransigeance des pratiques et des normes morales. En termes plus techniques, le dogmatisme religieux (m’attacher [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur ordinaire, université catholique de Louvain (Belgique), responsable du Centre de psychologie de la religion

Classification

Pour citer l’article

Vassilis SAROGLOU, « FONDAMENTALISME (psychologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondamentalisme-psychologie/