FLUORURES NATURELS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Fluorures : propriétés physiques

Fluorures : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Fluorine : réseau cristallin

Fluorine : réseau cristallin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Topaze

Topaze
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


Autres minéraux fluorés

Parmi les nombreux fluorures naturels, les plus courants, après la fluorine, sont la cryolite, la sellaïte et la villiaumite.

La cryolite (Na3AlF6) se rencontre dans des pegmatites granitiques. Elle est exploitée avec de nombreux autres fluorures naturels plus rares dans le gîte d'Ivigtut (Groenland). La cryolite est surtout utilisée comme fondant dans le traitement métallurgique de la bauxite.

La sellaïte (MgF2) quadratique, en masses fibreuses ou lamellaires, incolore, est exploitée avec la fluorine à Fontsante (Var).

La villiaumite (NaF) tapisse des cavités miarolitiques dans des syénites néphéliniques, où sa couleur rouge la rend parfaitement reconnaissable. Ses gisements sont rares : presqu'île de Kola (Russie), îles de Los (Guinée).

Le fluor entre par ailleurs dans la composition de minéraux autres que les fluorures, plus particulièrement de phosphates. Le plus important d'entre eux est la fluorapatite Ca5(PO4)3F, minéral très fréquent dans les roches cristallines et métamorphiques, pouvant former des concentrations dans des pegmatites granitiques. L'amblygonite, autre phosphate des pegmatites, contient également du fluor. L'association fluor-phosphates se retrouve dans les immenses gisements sédimentaires de phosphates d'origine organique (os, dents), sous forme de fluocollophanite. La plupart des autres minéraux fluorés apparaissent dans deux types de roches : dans des pegmatites granitiques, avec la cryolite (tourmaline, topaze, lépidolite), ou dans des syénites néphéliniques, avec la villiaumite.

Topaze

Topaze

Photographie

La topaze, nésosilicate fluorifère d'aluminium, est un minéral typique des pegmatites cristallisant dans les cavités et les filons de ces roches granitiques. Les plus belles gemmes sont jaunes, oranges (topaze impériale), bleues ou roses. On trouve aussi des topazes incolores, rouges ou... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chargé de recherche au C.N.R.S., au Laboratoire de géologie appliquée de l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  FLUORURES NATURELS  » est également traité dans :

FLUOR

  • Écrit par 
  • Josik PORTIER
  • , Universalis
  •  • 2 404 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « État naturel et préparations »  : […] Le fluor est un élément relativement abondant dans l'écorce terrestre. Il serait plus abondant que le cuivre, par exemple. On le trouve toujours à l'état combiné. Il est présent sous forme de fluorure de silicium gazeux dans les fumerolles des volcans ainsi que dissous dans les eaux thermales. La source essentielle de fluor est constituée, cependant, par des minerais dont les principaux sont la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fluor/#i_2693

Voir aussi

AMBLYGONITE    CRYOLITHE    FLUORAPATITE    SELLAÏTE    VILLIAUMITE

Pour citer l’article

Guy ROGER, « FLUORURES NATURELS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fluorures-naturels/