FIGURES DE LA PASSION et L'INVENTION DU SENTIMENT (expositions)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les deux expositions organisées par le musée de la Musique à Paris (Figures de la passion du 23 octobre 2001 au 20 janvier 2002, L'Invention du sentiment du 2 avril au 30 juin 2002) et les manifestations qui les accompagnèrent (colloque international, concerts, conférences...) ont sans nul doute obligé un nombreux public à secouer certaines routines. On sépare en effet d'habitude l'étude des arts visuels de celle de la musique, l'exposé des théories esthétiques de la délectation des œuvres. Ici, le parcours muséal comme les deux savants catalogues (accompagnés de CD regroupant les exemples musicaux) proposaient un dialogue constant entre les arts visuels et la musique comme entre théorie et plaisir esthétique. La question du « parallèle » des arts ou, si l'on préfère, de leurs « correspondances » y était abordée à partir de l'opposition et de l'articulation entre « passions » et « sentiment ».

Un premier volet, correspondant au xviie siècle et à la première moitié du xviiie (Figures de la passion), précédait le second, consacré à la période 1760-1830 et à L'Invention du sentiment. Si la France, dans ce panorama, se trouvait privilégiée, l'Italie, l'Angleterre et l'Allemagne y étaient aussi plus ou moins bien représentées. L'ambition du propos mérite d'être soulignée. Elle fait, bien sûr, regretter quelques lacunes, par exemple l'absence d'œuvres majeures de Friedrich et de Turner. Le paysage était un peu négligé dans la seconde exposition. Essentiel dans l'émergence d'un nouveau langage artistique, il n'était le plus souvent évoqué que par des artistes ou des œuvres secondaires. Les organisateurs ont pourtant su tirer parti de ces limites et compenser ces manques de façon intelligente, en faisant notamment largement appel au dessin et à l'estampe.

La démonstration était peut-être plus facile à mener dans le cadre de la première exposition, qui recensait les princi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain MÉROT, « FIGURES DE LA PASSION et L'INVENTION DU SENTIMENT (expositions) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/figures-de-la-passion-l-invention-du-sentiment/