FIBRE NEUTRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans le cas d'une poutre soumise à une flexion, la partie la plus proche du centre de courbure (concave) subit une compression, la partie la plus éloignée (convexe) subit une traction. Les fibres qui composent la partie concave subissent un raccourcissement, les autres un allongement. On appelle nappe de fibres neutres la surface située au centre de la poutre et formée par les fibres qui ne subissent ni raccourcissement ni allongement mais seulement une flexion.

Si la même poutre subit deux flexions dans deux plans perpendiculaires, on appelle fibre neutre la fibre déterminée par l'intersection des deux nappes de fibres neutres. La fibre neutre se définit ainsi comme la fibre unique qui ne subit aucune variation de longueur, quelle que soit la flexion de la poutre.

Si la section droite de la poutre présente un élément de symétrie (axe ou point), la fibre neutre passe par cet axe ou ce point.

Cette propriété de la nappe de fibres neutres de garder une longueur constante quels que soient les efforts appliqués à la poutre est notamment mise à profit dans la réalisation des étalons de longueur. Les anciens étalons métriques étaient constitués par des règles à section droite en K ou en X, profil adopté parce qu'il met à nu la nappe neutre sur laquelle les repères de longueur étaient directement gravés.

—  Alain LE DOUARON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain LE DOUARON, « FIBRE NEUTRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibre-neutre/