FERRAILLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ferraille est constituée de déchets de fonte et d'acier qui proviennent de la fabrication de l'acier ou des pièces et machines hors d'usage. Elle peut être considérée comme le plus riche minerai de fer ; mais, à la différence des minerais naturels, la ferraille est très éparpillée et elle ne peut être utilisée qu'au prix de frais de ramassage importants. Signalons que le terme « riblons » est aussi utilisé pour désigner les déchets d'acier, le terme « bocages » étant réservé aux déchets de fonte.

—  Jean-Marie NOPPE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FERRAILLES  » est également traité dans :

DÉCHETS

  • Écrit par 
  • Jean GOUHIER
  •  • 9 258 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le recyclage : élaboration des « matières premières secondaires »  »  : […] Ces filières à vocation environnementale se développent indépendamment ou en liaison avec celles, plus traditionnelles, à vocation économique d'approvisionnement de l'industrie. Ainsi en France, l'ancienne filière du verre, renforcée dans les années 1980, atteint un taux de recyclage de près de 50 p. 100 des verres d'emballage ; et la filière des palettes, utilisées dans la grande distribution ali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dechets/#i_34502

FER - Minerais de fer

  • Écrit par 
  • Louis BUBENICEK, 
  • Éric HESS, 
  • Richard PAZDEJ
  •  • 5 179 mots
  •  • 6 médias

Le fer, dont l'invention, au sens des techniques humaines, date de 1 500 avant J.-C, a permis l’essor de l’industrie moderne. Les sources de fer sont essentiellement les minerais et la récupération des ferrailles. Ce dernier produit sera cependant toujours un approvisionnement complémentaire des minerais, malgré le tonnage élevé consommé. En France, un tiers de la production d'acier est élaboré à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-minerais-de-fer/#i_34502

MARTIN PIERRE-ÉMILE (1824-1915)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 525 mots
  •  • 1 média

Pierre-Émile Martin, métallurgiste français, réussit le 8 avril 1864 la première fusion d'un mélange de fonte et de fer, sur la base d'un procédé d'obtention de l'acier par oxydo-réduction imaginé par René-Antoine Ferchault de Réaumur dès 1722. Cette technique prendra le nom de procédé Siemens-Martin. Pierre-Émile Martin naît le 17 août 1824 à Bourges, dans une famille de maîtres de forges de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-emile-martin/#i_34502

Pour citer l’article

Jean-Marie NOPPE, « FERRAILLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferrailles/