FAYṢĀL II (1935-1958) roi d'Irak (1939-1958)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Création de la République arabe unie, 1958

Création de la République arabe unie, 1958
Crédits : The Image Bank

vidéo

Conférence de Bagdad, 1955

Conférence de Bagdad, 1955
Crédits : Hulton Getty

photographie


Roi d'Irak à l'âge de quatre ans, après la mort accidentelle de son père, le roi Ghazī (Rhāzī), alors que le pays était encore sous mandat britannique, Faysal II (Fayṣāl II) fait partie de la célèbre dynastie des Hachémites, fortement soutenue dans plusieurs pays du Moyen-Orient par la Grande-Bretagne. La régence est exercée par son cousin, l'émir Abd Allah, qui lui assure une éducation royale et l'aide à se réfugier en Transjordanie lors du coup d'État pronazi de Rashid Ali en 1941. Faysal fait ensuite des études en Angleterre, à Harrow, et revient en Irak pour assumer les prérogatives royales à l'âge de dix-huit ans. Il est couronné le 22 mai 1953, en même temps que son cousin du même âge, Hussein de Jordanie. Il est discret, aimé de son peuple, mais la réalité du pouvoir continue d'appartenir à l'émir Abd Allah, qui devient prince héritier et son principal conseiller. En 1957, il se fiance avec la princesse Monmel Ali Ibrahim d'Égypte. Le 14 février 1958, Faysal devient le chef du nouvel État fédéral, l'Union arabe, constitué par l'Irak et la Jordanie pour faire pièce à l'union syro-égyptienne qui venait de créer la République arabe unie. Plus riche, grâce aux redevances pétrolières, que son cousin Hussein de Jordanie, dont le trône semblait encore moins solide que le sien, il l'avait emporté sur ce dernier pour être à la tête du nouvel État. Mais les mouvements d'opposition, très hostiles aux liens du régime avec les Occidentaux et à l'appartenance de l'Irak au pacte de Bagdad, première cible de la propagande nassérienne, se prononcent contre l'Union arabe. Le roi Faysal se donne un an pour quitter le pacte. Il n'en aura pas l'occasion. Le 14 juillet 1958, le général Kassem prend la tête d'un mouvement révolutionnaire et le roi est exécuté en même temps que l'émir Abd Allah, alors que la garde royale tentait de résister à l'attaque du palais.

Création de la République arabe unie, 1958

Création de la République arabe unie, 1958

vidéo

Le 1er février 1958, au Caire, le président égyptien Gamal Abdel Nasser reçoit son homologue syrien Chukri Al-Quwwatli. À la mosquée Al-Azhar, les deux hommes signent l'acte de naissance de la République arabe unie, formée de l'Égypte et de la Syrie. Manifestation ultime du panarabisme... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Conférence de Bagdad, 1955

Conférence de Bagdad, 1955

photographie

Délégués à la conférence de Bagdad, qui devait déboucher sur la signature du pacte de Bagdad (24 février 1955), traité de défense dirigé contre l'influence soviétique au Moyen-Orient. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Martine MEUSY

Écrit par :

  • : diplômée d'études supérieures de science politique, chargée d'études à la direction de la Documentation française

Classification


Autres références

«  FAYSAL II (1935-1958) roi d'Irak (1939-1958)  » est également traité dans :

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 305 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La monarchie hāchémite »  : […] Seul pouvoir réel, la monarchie détentrice de l'exécutif était en fait maîtresse également du législatif. Elle détenait aussi le pouvoir judiciaire, puisque les libertés constitutionnelles étaient suspendues presque en permanence par la loi martiale (seize fois décrétée). L'Irak ne semble pas avoir connu, durant trente-sept années de monarchie, d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak/#i_31376

Pour citer l’article

Martine MEUSY, « FAYṢĀL II (1935-1958) - roi d'Irak (1939-1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/faysal-ii/