FĀTIḤA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom donné à une brève sourate de sept versets qui est mise en tête du Coran. On l'appelle aussi « Mère du Livre » (Umm al-Kitāb). C'est une suite d'invocations à Dieu à travers les plus importants de ses noms et relativement aux diverses formes de secours que l'homme peut lui demander d'accorder. Aussi cette sourate est-elle récitée dans la prière canonique au début de chaque rak‘a qui la compose, ainsi que dans les prières surérogatoires et dans les exercices spirituels (dhikr) des mystiques. C'est qu'elle définit les rapports fondamentaux de l'homme à Dieu et qu'il convient de s'y référer chaque fois qu'on se met en présence du Créateur. Elle a fait l'objet de longs commentaires, car les musulmans pensent qu'on peut tirer de son texte la totalité de ce qui constitue essentiellement le dogme et la spiritualité de l'islam. La fātiḥa peut être récitée dans toutes les circonstances importantes de la vie. Par suite, elle se trouve utilisée comme prière à laquelle on attache une efficacité, dans les pratiques superstitieuses populaires, notamment dans la confection des philtres et des amulettes. En voici le texte :

« Au nom de Dieu clément et miséricordieux. / Louange à Dieu, Souverain de tous les mondes ! / La miséricorde est Son partage. / Il est le Roi du jour du jugement. / Nous T'adorons, Seigneur, et nous implorons Ton assistance. / Dirige-nous dans le sentier du salut, / Dans le sentier de ceux que Tu as comblés de Tes bienfaits ; / De ceux qui n'ont point mérité Ta colère et se sont gardés de l'erreur. »

—  Roger ARNALDEZ

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  FATIHA  » est également traité dans :

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le message coranique : la Mekke, Médine »  : […] Le classement par ordre de longueur décroissante des cent quatorze sourates a pour conséquence une inversion presque complète de ce qu'on peut estimer, après Nöldeke, avoir été la succession chronologique des énoncés prophétiques. Les textes les plus longs, par leur style autant que par leurs thèmes, se révèlent, à l'examen, les plus récents ; ils correspondent à la période médinoise, de 622 à 632 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_9237

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La prière légale »  : […] À partir de la puberté et sous quelques autres conditions, de pureté légale notamment, le musulman est tenu d'effectuer cinq prières quotidiennes, qui forment l'essentiel de la liturgie de l'islam. Elles peuvent être dites en commun ou en privé, mais les postures du corps et les formules sont soigneusement précisées. Elles sont précédées d'ablutions, majeures ou mineures suivant les impuretés cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_9237

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les postures »  : […] Ces conditions préliminaires remplies, la prière commence. Elle se compose de quatre postures fondamentales : qiyām , rukū‘ , sujūd , qu‘ūd . Une prière comporte deux rak‘a  ; dans une rak‘a , il y a deux qiyāms (avant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-pratiques-et-rituels/#i_9237

Pour citer l’article

Roger ARNALDEZ, « FĀTIḤA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fatiha/