Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FĀTIḤA

Nom donné à une brève sourate de sept versets qui est mise en tête du Coran. On l'appelle aussi « Mère du Livre » (Umm al-Kitāb). C'est une suite d'invocations à Dieu à travers les plus importants de ses noms et relativement aux diverses formes de secours que l'homme peut lui demander d'accorder. Aussi cette sourate est-elle récitée dans la prière canonique au début de chaque rak‘a qui la compose, ainsi que dans les prières surérogatoires et dans les exercices spirituels (dhikr) des mystiques. C'est qu'elle définit les rapports fondamentaux de l'homme à Dieu et qu'il convient de s'y référer chaque fois qu'on se met en présence du Créateur. Elle a fait l'objet de longs commentaires, car les musulmans pensent qu'on peut tirer de son texte la totalité de ce qui constitue essentiellement le dogme et la spiritualité de l'islam. La fātiḥa peut être récitée dans toutes les circonstances importantes de la vie. Par suite, elle se trouve utilisée comme prière à laquelle on attache une efficacité, dans les pratiques superstitieuses populaires, notamment dans la confection des philtres et des amulettes. En voici le texte :

« Au nom de Dieu clément et miséricordieux. / Louange à Dieu, Souverain de tous les mondes ! / La miséricorde est Son partage. / Il est le Roi du jour du jugement. / Nous T'adorons, Seigneur, et nous implorons Ton assistance. / Dirige-nous dans le sentier du salut, / Dans le sentier de ceux que Tu as comblés de Tes bienfaits ; / De ceux qui n'ont point mérité Ta colère et se sont gardés de l'erreur. »

— Roger ARNALDEZ

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

Roger ARNALDEZ. FĀTIḤA [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CORAN (AL-QURĀN)

    • Écrit par et
    • 13 315 mots
    • 1 média
    Le texte qui exprime sans doute le plus complètement le contenu de ces premiers messages est la sourate qui figure en tête de la vulgate coranique, pour ce nommée la Liminaire (en arabe al-Fātiḥa), et qui est devenue un élément primordial de la dévotion musulmane :
  • ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

    • Écrit par
    • 12 637 mots
    • 1 média
    ...prière commence par le Allāhu akbar, dit de sacralisation, parce qu'il met l'orant dans un état sacré. Ensuite, debout, le fidèle récite la fātiḥa, ou premier chapitre du Coran : « Au nom de Dieu bon et miséricordieux, louanges soient à Dieu, Seigneur de l'Univers, bon et miséricordieux,...
  • ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

    • Écrit par
    • 8 483 mots
    • 1 média
    ...l'affirmation qu'« Allāh est plus grand » (Allāhu akbar) – aussi mérite-t-Il louange et glorification –, d'autre part, de la récitation de la fātịha, la première sourate du Coran, analogue au Pater Noster, qui s'achève par un amen dit tout bas. Suit la récitation à haute voix d'une...