FAROUK ou FĀRŪQ (1920-1965) roi d'Égypte (1936-1952) et du Soudan (1951-1952)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi d'Égypte (1936-1952), né le 11 février 1920 au Caire, mort le 18 mars 1965 à Rome.

Farouk, en arabe F̄ar̄uq al Awwal, fils et successeur du roi Fuad Ier, fait ses études en Égypte et en Angleterre. Il est couronné en 1936. Une fois roi, il perpétue les rivalités qui opposaient son père au parti populaire du Wafd, avec lequel il est en conflit sur de nombreux sujets, comme les fonctions administratives, les nominations et même le protocole suivi pour son couronnement. Il réussit en grande partie à écarter le Wafd du pouvoir.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Farouk s'efforce de rester neutre, malgré la présence de troupes britanniques en Égypte. Cependant, en 1942, les Britanniques le forcent à nommer Premier ministre le chef du parti du Wafd, Nahhas Pacha, favorable à leurs intérêts. En octobre 1944, Nahhas Pacha négocie le protocole d'Alexandrie, qui marque un pas vers la création de la Ligue des États arabes. Farouk veut prendre la tête du mouvement et renvoie Nahhas Pacha, qui a perdu le soutien des Britanniques.

Le nationalisme égyptien est ébranlé par la défaite écrasante contre l'État d'Israël nouvellement créé (1948) et son incapacité à mettre fin à l'occupation de l'Égypte par les Britanniques. La défaite militaire contrarie particulièrement les officiers de l'armée égyptienne, qui en voient la cause dans la corruption et l'incompétence de Farouk. Ses agissements deviennent intolérables en 1952, et les Officiers libres, dirigés par Gamal Abdel-Nasser, renversent son régime en juillet et le contraignent à abdiquer. Son très jeune fils Fuad II lui succède ; mais, moins d'un an plus tard, l'Égypte devient une république.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  FAROUK ou FARUQ (1920-1965) roi d'Égypte (1936-1952) et du Soudan (1951-1952)  » est également traité dans :

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Rivalité anglo-italienne »  : […] Le traité de 1936 permet surtout à l'Angleterre de combattre la campagne antibritannique que mène efficacement, en Égypte, l'Italie de Mussolini dont l'armée vient d'annexer l'Abyssinie. De fait, les concessions faites par Londres restent très limitées : les troupes britanniques sont maintenues en Égypte, encore que cantonnées dans la seule zone du canal de Suez avec liberté d'occuper l'ensemble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/#i_31687

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La situation de l’Égypte à la fin de la monarchie »  : […] Le renversement du roi Fārūk, le 23 juillet 1952, est l'œuvre de quelques officiers liés par une fraternité d'armes renforcée d'amitiés personnelles ou parfois de liens familiaux. Ces hommes, entrés dans la carrière militaire au milieu des années trente, ont constitué, surtout après la défaite de leurs armes en Palestine, une organisation secrète au sein même de l'armée, l'Association des offici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/#i_31687

Pour citer l’article

« FAROUK ou FĀRŪQ (1920-1965) - roi d'Égypte (1936-1952) et du Soudan (1951-1952) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/farouk-faruq/