EXPÉRIENCE DE YOUNG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le médecin et physicien anglais Thomas Young (1773-1829) s'intéressa particulièrement au problème de la nature de la lumière dont il disait qu'il pouvait nous aider à comprendre la nature de nos sensations et la constitution de l'Univers en général. En 1803, après avoir observé des franges dans l'ombre du bord d'une carte à jouer éclairée par le Soleil, il propose une expérience qui montrera de façon convaincante la nature ondulatoire de la lumière, et donc la pertinence des idées du physicien et astronome néerlandais Christiaan Huygens (1629-1695). En faisant passer un faisceau lumineux à travers deux fentes taillées dans un cache placé à proximité d'un écran, il observe sur cet écran une succession de raies sombres et brillantes ; cela est le signal de l'interférence de deux ondes dont les intensités se retranchent ou s'ajoutent selon la valeur de la différence de marche. En analogie avec les phénomènes sonores, il conclut alors de ses mesures que « la largeur des ondulations qui constitue la lumière rouge doit être dans l'air de l'ordre d'un trente-six millième de pouce ».

Physique quantique

vidéo : Physique quantique

vidéo

La description de l'atome et de ses constituants a nécessité l'élaboration d'une nouvelle physique, appelée physique quantique.En décembre 1900, Max Planck propose de décrire la matière chauffée comme un ensemble d'oscillateurs vibrants dont les échanges d'énergie sont « composés d'un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « EXPÉRIENCE DE YOUNG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/experience-de-young/