VARGA EVGUENI SAMOÏLOVITCH (1879-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en Hongrie, dans une famille d'instituteurs, Varga participe pendant ses années d'études à l'université de Budapest aux mouvements révolutionnaires austro-hongrois et allemands. En 1906, il devient membre du Parti social-démocrate hongrois et adhère à l'aile gauche de ce parti. Il collabore également à la presse social-démocrate.

Docteur en philosophie de l'université de Budapest en 1909, il devait être nommé en 1918 professeur de sciences économiques. Varga accueille chaleureusement la révolution d'Octobre et, après l'éviction des Habsbourg en 1919, prend en 1919 une part active aux combats pour la création d'une république soviétique en Hongrie ; il est alors, au côté de Béla Kun, commissaire du peuple chargé spécialement des finances et président du Conseil de l'économie nationale de la République soviétique hongroise. Après l'échec de la révolution hongroise, Varga émigre d'abord en Autriche, puis en U.R.S.S. Il y rencontre Lénine et échange avec lui une longue correspondance. Il participe également, en tant que délégué, aux IVe, Ve et VIe congrès du Komintern et est directeur de l'Institut d'économie mondiale et des relations internationales de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. (de 1927 à 1947), et rédacteur en chef de la revue Économie mondiale et politique internationale. Dans Transformations de l'économie capitaliste à la suite de la Seconde Guerre mondiale (1946), il démontre la nécessité pour le système capitaliste de planifier son économie en temps de paix comme en temps de guerre, mais il déclare en 1947 : « Nous posséderions une économie planifiée alors que, dans le capitalisme, l'anarchie régnerait partout, toujours et invariablement. Il est impossible de poser le problème en ces termes. Prenez la période de guerre : l'État capitaliste a dû planifier. Plus tard, en 1947, est apparu, dans certains pays capitalistes, quelque chose qui se compare à un Gosplan. »

Varga souligne également que « tout ce qui se passe dans le monde a son importance pour l'Union soviétique : la création d'un bloc occidental, le plan Marshall, la situation économique des États-Unis et de l'Europe occidentale, le développement de l'économie des démocraties populaires ». Il est peu à peu accusé d'« afficher des opinions qui sont en parenté directe avec les gribouillages des économistes et des politiciens bourgeois qui prêchent le plan Marshall comme un moyen de guérir le capitalisme de ses maladies incurables ». Stroumiline et Gatovski se liguent contre lui. Staline considère aussi que la crise du capitalisme est évidente ; il prétend alors que « le plan Marshall, la guerre de Corée et la course aux armements ne sont que des fétus de paille auxquels se raccrochent les capitalistes condamnés ». Pour s'être opposé aux opinions de Staline, Varga est destitué de son poste universitaire à l'Institut d'économie mondiale et des relations internationales. Il fait cependant partie du personnel de l'Institut d'économie politique et du comité de rédaction de la revue Voprosy Ekonomoki en 1948 ; il y demeure jusqu'en 1956.

Varga poursuit ses travaux sur les contradictions économiques et politiques de l'impérialisme : il critique très vivement les « théories économiques bourgeoises », le « réformisme » ; il aborde les problèmes internationaux, en particulier ceux consécutifs à la concurrence que se font les deux blocs et leurs systèmes sociaux. En 1963, Varga, réhabilité, reçoit le prix Lénine pour « son apport à la science marxiste-léniniste ».

Ses principaux ouvrages sont parus au cours des dernières années de sa vie : Problèmes fondamentaux de l'économie et de la politique impérialiste (1953), Le Capitalisme au XXe siècle (1961), Essai sur l'économie politique du capitalisme (1964).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : diplômée d'études supérieures, chargée de travaux dirigés à l'université de Paris-I

Classification

Pour citer l’article

Joëlle LE GOFF, « VARGA EVGUENI SAMOÏLOVITCH - (1879-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-samoilovitch-varga/