ETHERNET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ethernet est à la fois un standard et une technologie permettant à différents ordinateurs de communiquer entre eux au sein d'un réseau local, en utilisant une seule ligne de communication partagée. Le terme Ethernet vient du mot éther, en référence aux théories physiques du xixe siècle sur la propagation de la lumière (l'éther représentant à cette époque un milieu fluide hypothétique partagé dans lequel les lumières émises, considérées comme des ondes, pouvaient diffuser et se mélanger) et de l'abréviation de network, signifiant réseau en anglais.

L'ingénieur américain Bob Metcalfe et son assistant David Boggs, travaillant au Xerox Parc (Palo Alto Research Center Incorporated), développent les principes de base d'Ethernet en 1973. Ils établissent les modes de câblage, de connectique et de gestion des transferts d'information de ce qui est aujourd'hui le protocole de réseau local incontournable, utilisé par la quasi-totalité des réseaux d'entreprises dans le monde. Pour cela, Metcalfe s'est inspiré d'ALOHAnet, un réseau de communication sans fil, conçu en 1971, pour échanger des données informatiques dans l'archipel de Hawaii. Le premier document décrivant précisément Ethernet a été rédigé le 22 mai 1973, et le premier brevet déposé par Xerox date de 1975.

Le succès commercial d'Ethernet, à partir de 1979, repose sur deux principes qui étaient à l'époque relativement simples à mettre en pratique par rapport aux technologies concurrentes comme Token Ring, FDDI (fiber distributed data interface) ou ArcNet, beaucoup plus complexes. Le premier principe est la gestion de paquets de données individuels (appelés trames) émis par les ordinateurs du réseau. Le second est le partage d'un unique canal de communication, un médium physique prenant à l'origine la forme d'un câble coaxial. Les règles d'accès à ce canal reposent sur l'utilisation de la technologie CSMA/CD (carrier sense multiple access with collision detection ; écoute de porteuse avec accès multiples et détection de collisions). Tous les ordinateurs sont ainsi égaux vis- [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ETHERNET  » est également traité dans :

RÉSEAUX INFORMATIQUES

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 15 030 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Concentrateurs et commutateurs dans un réseau local »  : […] Ethernet a été initialement conçu pour fonctionner sur des câbles coaxiaux à un débit de 10 Mbit/s. Il est devenu le réseau local le plus répandu dès que les fils de téléphone ordinaires ont été utilisés comme support physique à la place des coaxiaux. Il fallut alors mettre en place des concentrateurs ( hubs ), qui rassemblent en un seul point tous les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-informatiques/#i_99573

Pour citer l’article

François PÊCHEUX, « ETHERNET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethernet/