ETHELWOLD saint (908 env.-984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir été abbé du monastère d'Abingdon, où il avait fait observer la règle de saint Benoît, Ethelwold (ou Æthelweald) fut choisi comme évêque par le roi Edgar et consacré par saint Dunstan. Il fonda divers monastères et remplaça le clergé séculier de sa cathédrale par des moines. À Winchester même, où il naquit, il fonda deux abbayes, l'une de moines, l'autre de religieuses, et releva divers établissements religieux détruits par les « païens ». Il mourut à Beddington.

—  Paul QUENTEL

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ETHELWOLD saint (908 env.-984)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 577 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La formation et le statut de l'architecte au Moyen Âge »  : […] De nombreux manuscrits du Moyen Âge appellent Dieu l'Architecte de l'Univers. Quelle preuve éclatante de la valeur intrinsèque qui s'attachait alors à l'art de concevoir un édifice et de l'élever ! Toutefois, la profession d'architecte est restée longtemps anonyme, régie par des règles, certes, mais laissant dans l'ombre les individualités. Rares sont au haut Moyen Âge les architectes dont les no […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul QUENTEL, « ETHELWOLD saint (908 env.-984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ethelwold/