ESPAGNE MUSULMANE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 711, le gouverneur omeyyade de Kairouan, Mūsā ibn Nusayr, envoie dans la péninsule Ibérique une troupe de sept mille Berbères dirigée par Tāriq ibn Ziyād. Les chroniques arabes racontent que Julien, un comte wisigoth fâché contre le roi Rodéric, les y aurait invités. Tariq, qui a laissé son nom à Gibraltar (Djabal Tāriq, « la montagne de Tāriq »), défait les troupes wisigothiques et s'empare très rapidement de Cordoue et de Tolède, la capitale du royaume. Les juifs, opprimés par les Wisigoths, accueillent les nouveaux arrivants en libérateurs. Les successeurs de Mūsa envoient de nouvelles troupes qui s’emparent rapidement de presque toute la Péninsule et s'installent même au nord des Pyrénées, à Narbonne (719-759). La défaite des musulmans à Poitiers devant Charles Martel (732) marque la limite septentrionale des conquêtes musulmanes en Occident. Le processus d'arabisation et d'islamisation affecte profondément la Péninsule, dont la partie musulmane prend le nom d'al-Andalus.

Naissance et expansion de l'Islam

Naissance et expansion de l'Islam

vidéo

Épuisés par de longues années de guerre, l'Empire byzantin et l'Empire sassanide ne peuvent résister, au début du VIIe siècle, à l'émergence d'une nouvelle puissance dans la région.Rapidement, les tribus de la péninsule arabique, dont beaucoup vénéraient les idoles de la Kaaba, se... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « ESPAGNE MUSULMANE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-musulmane/