FOURNEAU ERNEST FRANÇOIS (1872-1949)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pharmacologue français, né à Biarritz, Fourneau poursuit à Bayonne de brillantes études et entre à la faculté de pharmacie de Paris, dont il est diplômé en 1898 ; il passe trois ans en Allemagne, auprès des meilleurs chimistes germaniques, et, à son retour en France (1901), constatant le peu d'intérêt des Français pour la chimie appliquée à la médecine, persuade les frères Poulenc d'ouvrir un laboratoire de chimie pharmaceutique : celui-ci est créé à Ivry-sur-Seine, et la première découverte de son directeur est la stovaïne (1904), anesthésique local de faible toxicité (désigné d'après la traduction anglaise de « fourneau »). Le retentissement de cette découverte est considérable et le docteur Roux, directeur de l'Institut Pasteur, comprenant l'essor de la chimiothérapie, demande en 1911 à Fourneau de diriger le laboratoire nouvellement consacré à cette discipline à l'Institut Pasteur de Paris. Ce laboratoire va devenir le foyer mondial de la chimiothérapie et, tandis que les découvertes s'y succèdent, il accueille les étudiants français et étrangers venus chercher l'enseignement de Fourneau et de ses élèves. Fourneau met au point les corps chimiques attaquant les germes des grandes maladies tropicales ; il découvre en 1921, avec Levaditi, les Tréfouël et Navarro-Martin, le 190 F (F = Fourneau), ou Stovarsol, actif par voie buccale ou sous-cutanée contre le tréponème de la syphilis, le pian, certaines spirochétoses ; le 290 F, ou orsanine, agit sur la maladie du sommeil comme le 309 F, ou moranyl, sur certaines trypanosomiases ; la rhodoquine est un antipaludique de synthèse ; avec les Tréfouël et Nitti, il découvre l'action des sulfones contre la lèpre ; avec Bovet il montre les propriétés des premiers antihistaminiques de synthèse, des sympatholytiques, de certains curarisants. Avec les Tréfouël, Bovet et Nitti, Fourneau, reprenant en 1936 les travaux de Domagk (1935) sur l'action de la sulfamido-chrysoïdine dans certaines affections bactériennes, permet l'essor de la sulf [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  FOURNEAU ERNEST FRANÇOIS (1872-1949)  » est également traité dans :

DOMAGK GERHARD (1895-1964)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 385 mots

Biochimiste allemand né à Lagow (Brandebourg) et mort à Burgberg (Forêt-Noire). Après avoir terminé à l'université de Kiel ses études médicales interrompues par la Première Guerre mondiale, Gerhard Domagk y obtient en 1921 son diplôme de médecin. Il est nommé en 1924 chargé de cours en pathologie à l'université de Greifswald, puis à celle de Münster. Parallèlement à sa carrière dans l'industrie, D […] Lire la suite

PROTÉINES (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Pierre VIGNAIS
  • , Universalis
  •  • 2 491 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La liaison peptidique »  : […] Par quel genre de liaison les unités aminoacides (monomères) sont-elles associées les unes aux autres pour former une protéine (polymère) ? C'est en septembre 1902, au cours d'un congrès tenu à Karlsbach que deux chercheurs, Franz Hofmeister , professeur de pharmacologie à l'université de Prague, et Emil Fisher, directeur de l'Institut de chimie de l'université de Berlin, décrivent des résultats e […] Lire la suite

STOVARSOL

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 585 mots

Synthétisé pour la première fois en 1921 par le chimiste et pharmacologue français Ernest Fourneau (1872-1949), le Stovarsol (nom commercial de l'acétarsol) est un dérivé de l’arsenic utilisé notamment, à partir de 1921, dans le traitement de la syphilis. La toxicité de l’arsenic est connue depuis l’Antiquité. C’est un excellent poison, peu coûteux. Son usage, entre autres pour lutter contre des […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacqueline BROSSOLLET, « FOURNEAU ERNEST FRANÇOIS - (1872-1949) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-francois-fourneau/