SZEMERÉDI ENDRE (1940- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Endre Szemerédi est un mathématicien hongrois né le 21 août 1940 à Budapest. Il est connu pour ses recherches en analyse combinatoire.

Endre Szemerédi, lauréat du prix Abel 2012

photographie : Endre Szemerédi, lauréat du prix Abel 2012

photographie

Le mathématicien hongrois Endre Szemerédi a reçu le prix Abel 2012 de l'Académie norvégienne des sciences pour « ses contributions fondamentales aux mathématiques discrètes et à l'informatique théorique ». 

Crédits : The Nobel Prize

Afficher

Endre Szemerédi fréquente la faculté de médecine pendant un an, puis travaille dans une usine avant de commencer tardivement des études supérieures de mathématiques à l'université Eötvös Loránd à Budapest, où il obtient un master de sciences en 1965. Son talent mathématique exceptionnel est alors découvert par son professeur, le mathématicien Paul Erdös. Szemerédi rejoint l'Université d'État de Moscou où il obtient son doctorat en 1970, sous la direction d'Israël Gelfand dans le domaine de l'analyse combinatoire. Il est ensuite nommé chercheur permanent de l'Institut de mathématiques appliquées Alfréd Rényi de l'Académie hongroise des sciences à Budapest. Depuis 1986, il est aussi professeur d'informatique à l'université Rutgers (New Jersey) aux États-Unis.

Szemerédi a été décrit comme un mathématicien ayant une façon unique de raisonner et une extraordinaire imagination. Il a démontré plusieurs théorèmes fondamentaux d'une importance considérable et nombre de ses résultats ont posé les fondements de nouvelles orientations en mathématiques. Szemerédi fut l'un des premiers à réaliser l'importance de l'étude des structures telles que graphes, séquences, permutations et configurations géométriques. Par exemple, les réseaux de communication peuvent être décrits et analysés par des outils de la théorie des graphes, et la conception d'algorithmes informatiques repose fondamentalement sur ces « mathématiques discrètes ». Les mêmes structures sont aussi une composante majeure des mathématiques pures, en particulier en théorie additive des nombres et en théorie ergodique.

En 2012, Endre Szemerédi reçoit le prix Abel de l'Académie norvégienne des sciences pour « ses contributions fondamentales aux mathématiques discrètes et à l'informatique théorique », et pour leur impact profond et durable sur de nombreux domaines des mathématiques.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Autres références

«  SZEMERÉDI ENDRE (1940- )  » est également traité dans :

PRIX ABEL 2020

  • Écrit par 
  • Jean-François QUINT
  •  • 1 856 mots
  •  • 2 médias

Le prix Abel 2020 a été attribué conjointement à Hillel Furstenberg et Gregory Margulis « pour l'utilisation visionnaire de méthodes issues de la théorie des probabilités et de celles des systèmes dynamiques en théorie des groupes, théorie des nombres et combinatoire ». Hillel Furstenberg est né en 1935 en Allemagne dans une famille juive, qui fuit le régime nazi pour les États-Unis en 1939. En 1 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « SZEMERÉDI ENDRE (1940- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/endre-szemeredi/