EN NO GYŌJA ou EN NO OZUNU (VIIe-déb. VIIIe s.)

Anachorète japonais, connu aussi sous les noms de En no Ozunu et de En no Ubasoku, En no Gyōja est regardé par tous les yamabushi comme le fondateur de la secte Shugendō. On ne sait rien de certain sur sa vie, sa biographie étant presque entièrement composée de légendes. Ascète, laïc, mais bouddhiste, il s'est adonné à la magie et a acquis ainsi le pouvoir de voler dans les airs, de commander les Kijin (génies bons ou mauvais). Il habite une caverne, se vêt de lianes et mange des graines de pin. Un disciple coréen, le muraji Hirotari, jaloux de ses pouvoirs, le dessert auprès de l'empereur et En no Gyōja est exilé sur l'île d'Izu (699). Pour obéir à la volonté de l'empereur, En no Gyōja reste sur l'île le jour, mais la quitte la nuit, courant sur les eaux et volant sur les montagnes. En no Gyōja ne crée pas d'école, mais tous les adeptes du Shugendō le tiennent pour leur maître spirituel. En 1799, l'empereur Kōkaku lui décerne le titre posthume de Jimpen dai bosatsu (grand bodhisattva).

—  Jean-Christian COPPIETERS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EN NO GYOJA ou EN NO OZUNU ( VII e -déb. VIII e s.)  » est également traité dans :

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Dans le chapitre « Le syncrétisme shintō-bouddhique »  : […] Lorsque le bouddhisme fut transmis au Japon, on ne vit d'abord dans les différents buddha que l'équivalent des divinités traditionnelles japonaises et on les appela d'ailleurs «  kami de Chine », plaçant ainsi les deux entités sur le même plan. Si ce fut la cause des premières confrontations, il est hors de doute que cette assimilation facilita aussi grandement l'implantation de la nouvelle relig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_27037

Pour citer l’article

Jean-Christian COPPIETERS, « EN NO GYŌJA ou EN NO OZUNU (VIIe-déb. VIIIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/en-en/