ÉLISABETH DE HONGRIE sainte (1207-1231)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fille du roi de Hongrie, André II, Élisabeth fut, à l'âge de quatre ans, fiancée au fils du landgrave de Thuringe, Louis, qui en avait onze, et conduite au château de la Wartburg. Landgrave en 1217, Louis épousa Élisabeth en 1221 ; elle avait quatorze ans. Les deux époux eurent trois enfants : en 1222, Hermann, le futur landgrave ; en 1224, Sophie, qui épousa le duc de Brabant ; en 1227, Gertrude, qui devint abbesse d'Altenburg. Cette dernière était née quelques jours après la mort de son père, survenue à Brindisi le 11 septembre 1227, alors qu'il partait pour la croisade.

Élisabeth quitta le château de la Wartburg dans des circonstances qu'on a exagérément dramatisées, mais qui furent certainement pénibles. Elle se retira à Eisenach auprès des Frères mineurs. En 1228, quand elle fut entrée en possession de son douaire, elle fit construire à Marburg un hôpital où, revêtue de l'habit du tiers ordre franciscain, elle se dévoua au service des pauvres et s'adonna assidûment à l'oraison. Elle mourut trois ans plus tard, à vingt-quatre ans, dans la nuit du 16 au 17 novembre 1231. Elle laissait une telle réputation de sainteté qu'elle fut canonisée dès 1235. Sa fête, introduite au calendrier romain en 1670, à la date du 19 novembre, anniversaire de son enterrement, a été ramenée, en 1969, au 17 novembre, anniversaire de sa mort.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ÉLISABETH DE HONGRIE sainte (1207-1231) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-de-hongrie/