ÉLECTION DE JEAN-PAUL II

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On a insisté sur le rôle du cardinal Koenig, archevêque de Vienne, dans la proposition de la candidature du Polonais Karol Wojtyla, archevêque de Cracovie, Vienne étant alors un trait d'union entre Europe de l'Est et Europe de l'Ouest (séparées par le rideau de fer). Après le court pontificat de Jean-Paul Ier (Albino Luciani, ancien archevêque de Venise) qui n'avait duré que trente-trois jours, les cardinaux souhaitaient un pape « pasteur », dégagé de la curie, promoteur du deuxième concile du Vatican et de la collégialité, en bonne santé et ouvert sur le monde – Karol Wojtyla était déjà connu comme un grand voyageur –, mais aussi un homme à poigne, défenseur de la doctrine, souvent malmenée dans les dernières années du pontificat de Paul VI. L'élection de l'archevêque de Cracovie, le 16 octobre 1978, qui prend le nom de Jean-Paul II, est bien la conséquence de l'internationalisation du collège des cardinaux opérée par Paul VI. Jean-Paul II est le premier pape non italien depuis le Hollandais Adrien VI (1522) et le premier pape venu de cette Europe de l'Est qui sera une des préoccupations essentielles de son pontificat. Il meurt le 2 avril 2005, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Élu le 19 avril, le cardinal autrichien Joseph Ratziger lui succède sous le nom de Benoît XVI.

Intronisation de Jean-Paul II

photographie : Intronisation de Jean-Paul II

photographie

Karol Wojtyla fut élu pape le 16 octobre 1978. Il prend le nom de Jean-Paul II. Le 23 octobre, il est officiellement intronisé à Saint-Pierre de Rome. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

—  Jean-Urbain COMBY

Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'Église à la faculté de théologie de l'université catholique de Lyon

Classification

Les derniers événements

Vatican. Mort du pape Jean-Paul II et élection de Benoît XVI. 2-24 avril 2005

Le 2, le pape Jean-Paul II meurt. Atteint de la maladie de Parkinson depuis neuf ans et très diminué physiquement depuis quelques années, il avait été admis à l'hôpital Gemelli de Rome, le 1er février, à la suite d'une mauvaise grippe. Une rechute avait nécessité une […] Lire la suite

Vatican – Nigeria. Visite du pape Jean-Paul II au Nigeria. 21-23 mars 1998

Sani Abacha. Avant l'élection présidentielle prévue en août, Jean-Paul II rappelle au chef de l'État sa promesse de « transition pacifique vers un gouvernement civil et démocratique ». Le pape fait remettre aux autorités une liste de soixante prisonniers politiques dont […] Lire la suite

France. Unanimité contre les propos de Jean-Marie Le Pen sur l'inégalité des races. 9-26 septembre 1996

, deux jours avant la visite en France du pape Jean-Paul II, le comité épiscopal des migrations publie une déclaration qui dénonce comme « inacceptables [...] pour un chrétien » les propos de Jean-Marie Le Pen sur l'inégalité des races. Le même jour, le cardinal Lustiger, archevêque de Paris […] Lire la suite

Vatican. Publication d'une encyclique sociale et visite du pape Jean-Paul II au Portugal. 2-13 mai 1991

Le 2, Jean-Paul II publie sa troisième encyclique sociale, intitulée Centesimus Annus, après Laborem exercens, consacrée en 1981 au monde du travail, et Sollicitudo rei socialis, qui, en 1987, évoquait le développement du Tiers Monde […] Lire la suite

Autriche – Vatican. Visite de Kurt Waldheim au Vatican. 17-25 juin 1987

Le 17, on apprend que Kurt Waldheim, président de la république d'Autriche, effectuera une visite officielle au Vatican du 24 au 26, et sera reçu par Jean-Paul II le 25. Cette invitation, qui rompt l'isolement dans lequel était maintenu le président autrichien depuis son élection, le 8 juin 1986 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Urbain COMBY, « ÉLECTION DE JEAN-PAUL II », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/election-de-jean-paul-ii/