ÉLAN ou ORIGNAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus grand et le plus nordique des cerfs actuels, vivant dans les forêts de conifères (taïgas) à proximité des lacs et des rivières. Répartition géographique : nord de l'Europe, de l'Asie (est de la Sibérie, Mongolie, Mandchourie) et de l'Amérique du Nord (Alaska, Canada, Wyoming, nord-est des États-Unis) ainsi qu'en Nouvelle-Zélande où il a été introduit. Classe : Mammifères ; ordre : Artiodactyles ; famille : Cervidés.

L'élan (Alces alces), appelé orignal en Amérique du Nord, possède de longues pattes fines munies de larges sabots, une encolure courte ainsi que de hautes épaules et une croupe basse qui lui donnent une allure bossue. Son pelage varie du brun au gris. Son imposant museau – qui, comme chez le renne, est entièrement recouvert de poils (adaptation au milieu froid) – est recourbé vers le bas. De nombreux élans portent aussi sous la gorge un repli de peau, appelé cloche, qui peut atteindre jusqu'à 30 centimètres de longueur. Comme chez la majorité des cervidés, seuls les mâles sont pourvus (entre avril et novembre) de bois qui, chez cette espèce, sont imposants (jusqu'à 2 mètres d'envergure) et présentent de larges empaumures.

Orignaux dans le parc national Denali-mont McKinley, Alaska

Orignaux dans le parc national Denali-mont McKinley, Alaska

photographie

Les orignaux (ici Alces alces gigas d'Alaska), appelés élans en Europe, représentent la plus grande et la plus nordique des espèces de cervidés. Leurs bois, qui tombent tous les ans en novembre, sont très larges et plats. 

Crédits : T. Walker/ Photographer's Choice/ Getty

Afficher

L'élan mesure en moyenne 2,50 mètres de longueur, 1,60 mètre de hauteur au garrot pour la femelle et 3,30 mètres de longueur, 2,20 mètres de hauteur pour le mâle. Son poids varie de 400 à 850 kilogrammes en fonction des saisons et du sexe, la femelle étant moins lourde. Son espérance de vie est de dix à quinze ans.

Contrairement aux autres cervidés, les élans sont généralement solitaires, seul le manque de nourriture l'hiver les obligeant parfois à cohabiter. En été, ne pouvant se passer d'eau, ils vivent près des lacs et des marais où ils passent de longues heures à se rafraîchir (ils supportent difficilement une température supérieure à 10 0C), s'abreuver et se nourrir de plantes aquatiques riches en sodium. Par ailleurs, comme les autres herbivores, ils consomment également feuilles et écorces. Jusqu'à l'automne, ils accumule [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ÉLAN ou ORIGNAL  » est également traité dans :

RUMINANTS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 939 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Elaphoidea »  : […] sous la commande de sécrétions endocriniennes. Les Cervidae sont représentés par de nombreuses espèces en Eurasie et en Amérique du Nord et du Sud : le chevreuil (Capreolus capreolus), l'élan (Alces alces), le renne (Rangifer taurandus), le cerf (Cervus), le muntjac (Muntiacus) sont autant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruminants/#i_39907

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « ÉLAN ou ORIGNAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elan-orignal/