SALPETER EDWIN ERNEST (1924-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Astrophysicien américain d'origine autrichienne, né à Vienne le 3 décembre 1924 et mort à Ithaca (État de New York) le 26 novembre 2008. Ses parents, tous deux physiciens, ayant émigré en Australie en 1939, il étudie à l'université de Sydney. En 1948, il soutient sa thèse de physique à l'université de Birmingham (Royaume-Uni) et entre à l'université Cornell (États-Unis), où il fera toute sa carrière. En 1951, il suggère qu'à l'intérieur des étoiles vieilles le carbone est synthétisé par une réaction de fusion nucléaire, dite « triple alpha » : deux noyaux d'hélium (ou particule alpha) fusionnent en donnant un noyau de béryllium et un rayonnement gamma ; un troisième noyau d'hélium fusionne avec le noyau de béryllium en donnant un noyau de carbone et un rayonnement gamma. La même année, Hans Bethe (1906-2005) et Salpeter donnent une équation, dite « de Bethe-Salpeter », permettant de décrire un système quantique formé de deux particules élémentaires. Salpeter a aussi introduit la « fonction initiale de masse », qui lie la masse des étoiles nouvelles à leur distribution dans le nuage moléculaire au sein duquel elles naissent. Il a reçu plusieurs prix, dont le prix Crafoord en 1997. Avec son épouse Miriam, neurobiologiste, il a effectué des recherches sur les interactions entre les nerfs et les muscles.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SALPETER EDWIN ERNEST - (1924-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-ernest-salpeter/