DOWNES EDWARD (1924-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Spécialiste de Verdi et du répertoire russe, le chef d'orchestre britannique Edward Thomas Downes naît à Aston (Birmingham), le 17 juin 1924. Il étudie à l'université de Birmingham (1941-1944), où il obtient un diplôme de bachelor of music, et au Royal College of Music de Londres (1944-1946 ; cor, théorie et composition). Après s'être perfectionné en matière de direction d'orchestre auprès de Hermann Scherchen, il occupe en 1950 la fonction de chef au Carl Rosa Opera, une compagnie itinérante britannique très populaire. Il devient en 1952 répétiteur au Covent Garden de Londres, où il effectue ses débuts en 1953, avec La Bohème de Puccini. Il sera attaché durant dix-sept ans, jusqu'en 1969, à l'illustre scène londonienne, où il dirigera notamment, en 1963, la première représentation dans le monde occidental de Katerina Ismaïlova (version de Lady Macbeth de Mzensk de Chostakovitch, dont il a traduit le livret en anglais). En 1966, il devient l'assistant de Georg Solti, directeur musical de Covent Garden, et il est en 1967 le premier chef britannique depuis Thomas Beecham, en 1939, à y diriger le Ring de Wagner. Après avoir donné en 1969 la première britannique de Hamlet de Humphrey Searle, il quitte son poste à Covent Garden (où il dirigera cependant encore les créations de Victory de Richard Rodney Bennett, le 13 avril 1970, et de Taverner de Peter Maxwell Davies, le 12 juillet 1972). Downes est directeur musical de l'Opéra d'Australie à Sydney (1972-1976), dont il inaugure le nouveau bâtiment, le 28 septembre 1973, avec Guerre et paix de Prokofiev dans sa propre traduction en anglais. En 1976, il dirige pour la B.B.C. des ouvrages de Wagner rarement donnés : Die Feen, Das Liebesverbot et Rienzi. Il achève l'orchestration de l'opéra inachevé de Prokofiev Maddalena, qu'il dirige en version de concert pour la B.B.C. le 25 mars 1979, a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« DOWNES EDWARD - (1924-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-downes/