FRÉMY EDMOND (1814-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste français, né à Versailles et mort à Paris, dont l'œuvre couvre un vaste domaine mais qui est surtout connu pour ses recherches sur les composés du fluor. En 1831, Frémy entre au laboratoire de Louis Joseph Gay-Lussac. Après avoir occupé plusieurs postes d'enseignement, il succède à ce dernier, en 1850, à la chaire de chimie du Muséum d'histoire naturelle dont il devint directeur (1879-1891).

Ses recherches portent sur l'acide osmique, l'ozone et les composés de nombreux éléments : fer, étain, plomb, etc. Cherchant à isoler le fluor à l'état libre, il découvre le gaz fluorhydrique et une série de fluorures. Il étudie les colorants contenus dans les feuilles et les fleurs ainsi que la composition des substances animales. On lui doit des apports à la technologie du fer, de l'acier, de l'acide sulfurique, du verre, du papier et, tout particulièrement, à celle de la saponification des corps gras. Plus tard, il essaie d'obtenir des cristaux d'oxyde d'aluminium et réussit à fabriquer des rubis.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  FRÉMY EDMOND (1814-1894)  » est également traité dans :

CRISTAUX - Synthèse des cristaux

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 6 270 mots
  •  • 2 médias

Tenter d'imiter les plus belles pierres naturelles est un art ancien : Pline l'Ancien (23-79), dans son Histoire naturelle mentionnait déjà la fabrication des doublets (deux pierres ou verres accolés) pour ressembler aux gemmes les plus convoitées. L'alchimie occidentale est florissante aux xvi e et xvii e  siècles : la pierre philosophale devait permettre la transmutation des métaux vulgaires e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-synthese-des-cristaux/#i_89152

Pour citer l’article

« FRÉMY EDMOND - (1814-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-fremy/