DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Relectures américaines

Aux États-Unis, la pénétration de ces théories européennes coïncida avec un mouvement anti-formaliste initié par le juge Oliver Wendell Holmes (1841-1935). En définissant l'activité des juristes comme la prédiction de ce que les tribunaux allaient décider, Holmes fit lui aussi appel à la sociologie dans l'étude du droit. Avec les travaux de Roscoe Pound (1870-1964), il est question de sociological jurisprudence pour cette jeune école américaine qui préfère l'étude empirique des décisions judiciaires (case law) à la déduction logique des principes de droit. Dans l'entre-deux-guerres, le mouvement dit « réaliste » accentue le scepticisme à l'égard des règles et insiste sur les déterminants sociaux des jugements. Karl Llewellyn (1893-1962) participe ainsi à une enquête anthropologique sur le droit appliqué par les Indiens Cheyennes. C'est aux États-Unis que le Français Georges Gurvitch (1894-1965) publie une Sociology of Law (1942) qui, à bien des égards, réalise une convergence de ces différents courants transatlantiques et propose de nouvelles fondations pluralistes – reliant les phénomènes juridiques à la diversité des communautés sociales – à la sociologie du droit.

Se clôt alors l'époque de cette école sociologique du droit dont les orientations ont inspiré aussi bien les sociologues que les juristes de la seconde moitié du xxe siècle (Jean Carbonnier en France, Renato Treves en Italie, le mouvement Law and Society aux États-Unis et en Grande-Bretagne) désireux de comprendre les relations du droit avec la société.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur d'État et agrégé d'histoire du droit, professeur à l'École normale supérieure

Classification


Autres références

«  DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU  » est également traité dans :

EHRLICH EUGEN (1862-1922)

  • Écrit par 
  • Charles EISENMANN
  •  • 523 mots

Né à Gernowitz, dans la province austro-hongroise de Bucovine — l'actuelle ville ukrainienne de Tchernovtsi —, Ehrlich étudie le droit à Vienne et y enseigne le droit romain de 1899 à 1914 ; il professe ensuite, quelque temps, la même discipline à Gernowitz. Jeune, il s'était converti du judaïsme au catholicisme, mais attachera toujours beaucoup d'attention aux problèmes juifs. En 1918, la Bucovin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugen-ehrlich/#i_41883

Pour citer l’article

Jean-Louis HALPÉRIN, « DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-sociologique-du-droit/