DYNASTIE DES SÉVÈRES : (193-235)(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

193 Septime Sévère, prétendant au pouvoir, marche sur Rome. Il devient empereur à la mort de Didius Julianus, qui avait lui-même éliminé Pertinax, le successeur de Commode.

194 Septime sévère bat son rival oriental, Pescennius Niger. Il en fera autant de Clodius Albinus à la bataille de Lyon, trois ans plus tard.

198 Campagnes de Septime Sévère contre les Parthes. Victoire totale et association, à cette occasion, de ses fils au pouvoir.

202 Célébration des fêtes des dix ans de règne de Septime Sévère. Mariage de Caracalla avec la fille du préfet du prétoire, Plautien. Peu après, la famille impériale se rend en Afrique, en particulier à Lepcis Magna, cité d'origine de Septime Sévère.

211 Septime Sévère meurt à Eburacum (York) lors de sa campagne contre les Calédoniens (peuples de l'Écosse antique). Ses deux fils, Caracalla et Geta, reçoivent collégialement le pouvoir. Les rivalités augmentent entre les deux frères : Geta et ses partisans sont finalement éliminés.

212 Édit de Caracalla dit constitution antonine : tous les hommes libres de l'Empire reçoivent la citoyenneté romaine.

213-216 Campagnes victorieuses de Caracalla en Germanie et en Orient où il cherche à réitérer les actions glorieuses d'Alexandre le Grand. Il est assassiné en 217 par son préfet du prétoire, Macrin, qui devient le premier empereur non issu du Sénat.

218 Macrin est tué par les partisans de la branche syrienne des Sévères. Élagabal (ou Héliogabale), le nouveau prince, se rend à Rome l'année suivante : ses mœurs et son attitude religieuse, jugées trop orientales, scandalisent les Romains.

222 Élagabal est massacré avec sa mère Julia Soaemia et ses partisans. Sévère Alexandre, son cousin, associé au pouvoir depuis 221, lui succède.

235 Au cours d'une campagne contre les Germains Sévère Alexandre et sa mère sont assassinés par les soldats, qui offrent l'Empire à l'un des leurs, Maximin le Thrace. La dynastie sévérienne s'éteint.

—  Antony HOSTEIN

Écrit par :

  • : docteur en histoire, maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Antony HOSTEIN, « DYNASTIE DES SÉVÈRES : (193-235) - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-des-severes-193-235-reperes-chronologiques/