DYNAMO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Belge Zénobe Gramme (1826-1901) met au point, en 1869, le premier générateur de courant électrique continu : la machine dynamo-électrique, appelée couramment dynamo. Son but est de convertir l'énergie mécanique en électricité. Les seuls moyens d'engendrer du courant continu à cette époque sont les piles ou accumulateurs, mais leur puissance est limitée. Gramme présente son invention à l'Académie des sciences de Paris en 1871 et en lance la production, la même année, en s'associant avec Hippolyte Fontaine. En 1873, lors de l'Exposition internationale d'électricité à Vienne, le principe de réversibilité permettant d'obtenir un travail mécanique à partir de l'électricité est découvert fortuitement à la suite d'une erreur de branchement : le principe du moteur est ainsi mis en évidence. Les fondements théoriques de l'électricité sont connus depuis le début du xixe siècle par les travaux de Charles Augustin Coulomb sur les courants et de Michael Faraday sur l'induction. D'autres propriétés sont révélées, entre autres, par les travaux d'Antonio Pacinotti ou de Werner von Siemens. La dynamo, associée à d'autres développements relevant de la production et du transport de l'électricité, inaugure l'utilisation de cette nouvelle forme d'énergie et lui donne toute sa valeur industrielle.

Dynamo

Dynamo

photographie

Un des modèles de la machine dynamo-électrique, ou dynamo, conçue par le Belge Zénobe Gramme (1826-1901). L'intérêt de cette machine réside dans la possibilité qu'elle offre de produire du courant continu à partir d'énergie mécanique, mais surtout dans la réversibilité du processus,... 

Crédits : Science & Society Picture Library/ Getty Images

Afficher

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « DYNAMO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamo/