DOLCINO fra (mort en 1307)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef de la secte des « apostolici » (ou frères apôtres) ; né dans le diocèse de Novara, mort à Vercelli, fils d'un prêtre, Dolcino (en latin Dulcinus, en français Dulcin) devint le réorganisateur de cette communauté qui avait été fondée vers 1260 par Segarelli.

Il vit en exil en Dalmatie lorsqu'il adresse sa première lettre (1300) aux apostolici, leur rappelant qu'ils doivent mener une vie apostolique et respecter le principe de la pauvreté absolue, car leur secte, constituant l'Église de Dieu, est destinée à sauver l'humanité. Étendant son activité surtout à la Lombardie, Dolcino accentue les tendances anti-ecclésiastiques du mouvement des apostolici. Il se considère comme élu de Dieu, avec la mission de dévoiler les secrets de l'avenir et d'interpréter les prophéties bibliques. Marqué par les idées eschatologiques de Joachim de Flore, il divise l'histoire de l'humanité en quatre périodes, celle de la décadence de l'Église ayant commencé, d'après lui, par le pontificat de Sylvestre Ier, époque où celle-ci abandonnait le principe de la pauvreté. Dolcino annonce l'avènement du IVe âge, celui de la disparition du clergé, pour l'année 1305. Dans sa dernière lettre (1303), il déclare que Frédéric II de Sicile doit prendre l'offensive contre le mauvais pape.

En 1305, le pape Clément V proclame une croisade contre les apostolici en Valsesia. En 1307, ceux-ci sont vaincus par l'armée de l'évêque de Vercelli. Dolcino est conduit devant le tribunal de l'Inquisition et condamné à périr sous la torture.

Les sources principales sur la vie et les idées de Dolcino sont la Practica Inquisitionis de Bernard Gui et une biographie anonyme intitulée Historia fratris Dulcini haeresiarchae.

—  Edina BOZOKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOLCINO fra (mort en 1307)  » est également traité dans :

APOSTOLIQUES SECTE DES (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 112 mots

Épiphane signale sous le nom d'apostoliques ou apotactiques une secte manichéenne du iv e et du v e  siècle qui professe le refus du mariage, la continence et le détachement des biens matériels. Le terme « apostolique » reparaîtra au xii e siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apostoliques-secte-des/#i_20864

Pour citer l’article

Edina BOZOKY, « DOLCINO fra (mort en 1307) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolcino/