DOHA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale du Qatar, située sur la côte est de la péninsule de Qatar, dans le golfe Persique, la ville de Doha (en arabe Ad-dawhah, « baie ») a connu, depuis quelques années, un essor démographique soutenu : de 612 707 habitants recensés en 2004, la zone métropolitaine serait passée à 1 million en 2008, soit l’essentiel de la population de l’émirat. Située dans une baie peu profonde, mesurant environ 5 kilomètres d’est en ouest, Doha est depuis longtemps un port d’importance locale. En raison de la présence de récifs coralliens au large et de la faible profondeur de la baie, ses installations ne pouvaient accueillir que de petits bateaux avant l’achèvement du port en eaux profondes dans les années 1970.

Qatar : carte administrative

Qatar : carte administrative

carte

Carte administrative du Qatar. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Situé dans le nord-ouest de la ville contemporaine, le quartier historique Al-Bida’ – Bida pour les marins – fut probablement fondé par des Soudanais ayant fui l’émirat d’Abu Dhabi. Après avoir longtemps abrité les pirates qui écumaient le golfe Arabo-Persique, le petit village de Doha fut détruit en 1867 lors de la guerre entre Bahreïn (soutenu par Abu Dhabi) et le Qatar. En imposant la paix l’année suivante, Londres plaça Mahammad ibn Thani Al-Thani, cheikh de Doha, à la tête du Qatar. Ce dernier accepta de respecter la trêve maritime perpétuelle conclue en 1853, portant ainsi un coup significatif à la piraterie. L’Empire ottoman, souverain d’une grande partie de la péninsule arabique, maintenait de façon sporadique une garnison à Doha. Lorsque le Qatar devint un protectorat britannique, en 1916, un agent politique britannique s’installa dans la ville. En septembre 1971, le Qatar accéda à l’indépendance, Doha fut alors choisie comme capitale.

Longtemps restée un petit village vivant de la pêche perlière et des poissons, Doha possédait encore près de 350 bateaux perliers au début du xxe siècle. L’essor des perles de culture japonaises et la crise économique mondiale des années 1930 affectèrent durement la ville. Mais, comme ailleurs dans le Golfe, la mise en exploitat [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  DOHA  » est également traité dans :

QATAR

  • Écrit par 
  • André BOURGEY, 
  • Philippe DROZ-VINCENT
  •  • 5 845 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une stratégie performante  »  : […] (forum économique du Moyen-Orient en 1997, réunion du sommet de l'O.M.C. à Doha en novembre 2001 qui inaugure le Doha Round, de la C.N.U.C.E.D., du Congrès mondial du Pétrole). Le Qatar a développé également une politique éducative ambitieuse autour de la Cité de l'éducation (financée par la Qatar Foundation) et par l'implantation de campus d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qatar/#i_96543

Pour citer l’article

« DOHA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/doha/