BRAZZAVILLE DISCOURS DE (1958)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prononcé par le général de Gaulle, alors président du Conseil, au cours du voyage qu'il avait entrepris dans les territoires français d'Afrique, le discours de Brazzaville (24 août 1958) avait essentiellement pour but de présenter aux populations locales la Communauté destinée à remplacer l'Union française dans le cadre de la future Constitution de la Ve République et les inciter à voter « oui » au référendum constitutionnel prévu pour le 28 septembre suivant. Devant une foule enthousiaste, de Gaulle précise les principes qui régiront les nouveaux rapports entre la France et son empire (autonomie interne, libre détermination des territoires, création d'un vaste ensemble politique, économique et de défense), définit les structures institutionnelles de la Communauté et, surtout, pose avec netteté le problème de l'indépendance. Celle-ci peut être obtenue sans délai à la suite d'un vote négatif lors du référendum constitutionnel, aux risques et périls du territoire qui aura choisi de faire sécession. En outre, la possibilité est reconnue pour un pays membre de la Communauté — c'est-à-dire ayant voté « oui » au référendum — de négocier ultérieurement son indépendance avec la métropole. Cette dernière précision entraîne le ralliement de la plupart des chefs politiques africains qui craignaient de devoir renoncer définitivement à toute possibilité d'indépendance, alors qu'ils avaient fondé leur action politique sur ce thème. Et de fait, le 28 septembre, à l'exception de la Guinée, les territoires français d'Afrique noire voteront « oui » à une très forte majorité.

—  Jean-Marcel CHAMPION

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BRAZZAVILLE DISCOURS DE (1958)  » est également traité dans :

COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 971 mots
  •  • 3 médias

Instituée par la France et par la plupart des territoires de son ancien empire colonial dans le cadre de la Constitution de la V e  République du 4 octobre 1958, la Communauté française est destinée à remplacer l'Union française. Dès son retour au pouvoir, le 1 er  juin 1958, le général de Gaulle est conscient de la nécessité de modifier profondéme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-francaise/#i_3617

Pour citer l’article

Jean-Marcel CHAMPION, « BRAZZAVILLE DISCOURS DE (1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/discours-de-brazzaville/