DEVOIR, notions de base

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’affirmation de soi

Avant le développement des sciences humaines, Friedrich Nietzsche (1844-1900) a superbement illustré l’évolution de l’humanité dans la fable « Des trois métamorphoses » qui ouvre le premier livre d’Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885). L’homme a d’abord été chameau, fier de respecter des commandements qu’il supposait venus d’en haut. Mais, en cheminant vers le désert, le chameau est devenu lion. Qu’est-ce donc que ce lion ? C’est l’homme qui a compris que les commandements supposés éternels et d’origine divine n’étaient que des constructions humaines. Au cœur du désert, le lion va affronter le dragon aux mille écailles. Sur chacune d’entre elles est inscrite la formule « Tu dois ». Nietzsche signifie par là que l’humanité, même quand elle a identifié l’origine humaine de tous les impératifs auxquels elle s’est soumise, reste l’esclave de ce que nous avons dénommé plus haut la « voix intérieure », la voix du devoir. Pour devenir complètement autonome, le lion devra tuer le dragon et assumer d’être le seul créateur de toutes les valeurs.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur d'État ès-lettres, professeur de Khâgne

Classification

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « DEVOIR, notions de base », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/devoir-notions-de-base/