DAVID Ier (1084 env.-1153) roi d'Écosse (1124-1153)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi d'Écosse (à partir de 1124), né vers 1084, mort le 24 mai 1153 à Carlisle, dans le Cumberland (Angleterre).

David Ier est le plus jeune des six fils du roi écossais Malcolm III Canmore et de la reine Marguerite (la future sainte Marguerite). Il passe la plus grande partie de sa jeunesse à la cour de son beau-frère, le roi Henri Ier d'Angleterre. En épousant (en 1113) une fille de Waltheof, comte de Northumbrie, il devient comte de Huntingdon et obtient de grands domaines dans ce comté ainsi que dans le Northamptonshire. Avec l'aide des Anglo-Normands, David Ier obtient de son frère Alexandre Ier, roi d'Écosse depuis 1107, le droit de régner sur la Cumbria, le Strathclyde, et une partie du Lothian. En avril 1124, à la mort d'Alexandre, David Ier devient roi d'Écosse.

David Ier reconnaît sa nièce, l'impératrice du Saint Empire romain Mathilde (qui mourra en 1167) comme l'héritière d'Henri Ier d'Angleterre. À partir de 1136, il se bat sous ses couleurs contre Étienne de Blois, qui succède à Henri en décembre 1135, espérant y gagner le Northumberland. Lors d'une trêve conclue avec le roi Étienne en 1136, David Ier obtient le Cumberland et transmet Huntingdon à son fils, le comte Henri. Il ne cesse cependant de changer de camp. Alors qu'il se bat de nouveau pour Mathilde, il est vaincu à la bataille de l'Étendard, près de Northallerton, dans le Yorkshire (le 22 août 1138). Il fait à nouveau la paix avec Étienne, qui en 1139 accorde le Northumberland (en tant que fief anglais) au comte Henri. En 1141, David Ier entre à nouveau dans le conflit, cette fois du côté de Mathilde, et en 1149 il adoube le fils de cette dernière, Henri Plantagenêt (futur Henri II d'Angleterre), qui reconnaît le droit de David Ier au Northumberland.

En Écosse, David Ier crée une administration centrale rudimentaire, fait frapper la première monnaie royale écossaise et construit ou reconstruit des châteaux autour desquels se forment les premières villes écossaises titulaires d'une charte : [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  DAVID I er (1084 env.-1153) roi d'Écosse (1124-1153)  » est également traité dans :

ÉCOSSE

  • Écrit par 
  • Edwige CAMP-PIETRAIN, 
  • Roland MARX
  •  • 6 824 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La résistance aux envahisseurs »  : […] La conquête romaine s'est heurtée, en Caledonia, à la résistance victorieuse des Pictes, peuplade celte sans doute venue du continent au cours du premier millénaire avant notre ère ; entre la Clyde et la Solway, une autre tribu celte a contribué à la résistance. À la fin de l'Empire, il en est de même des Scots, venus d'Irlande aux iii e et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosse/#i_14584

Pour citer l’article

« DAVID Ier (1084 env.-1153) roi d'Écosse (1124-1153) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ier/