KOURO-ARAXE CULTURE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Culture énéolithique du ~ IIIe millénaire, qui doit son nom à son aire de dispersion que limitent au nord la Koura et au sud l'Araxe, fleuves de la Transcaucasie centrale qui se jettent dans la mer Caspienne. La culture de Kouro-Araxe a été définie à la veille de la Seconde Guerre mondiale par l'archéologue soviétique B. A. Kouftine, d'après les résultats des fouilles faites en 1936-1938 en Arménie à Chengavit, près d'Erevan. Il s'agit d'une culture d'éleveurs et d'agriculteurs dont subsistent peu de sépultures, mais un grand nombre d'établissements situés sur des monticules dans les régions montagneuses ou sur des hauteurs en plaines (tépé). Les demeures, plus ou moins quadrangulaires, ont des fondations de pierres appareillées à joint vif, sur lesquelles étaient montés des murs en blocs de terre cuite. Le mobilier, outre des outils de pierre et d'os (fusaïoles ou haches, pilons ou meules, aiguilles ou alènes), est surtout riche en poteries. Celles-ci ont une surface lustrée, grise ou noire, parfois rouge ; leurs formes (jarres ou pots) sont assez variées, mais leurs anses hémisphériques sont presque toujours du même type. Le décor se compose d'éléments géométriques (cercles, spirales, zigzags ou jeux linéaires de parallèles). Les objets en métal sont rares : on a trouvé quelques armes et outils très frustes en cuivre, en plomb ou en argent, et des moules. Un élément caractéristique de cette culture est le foyer mobile en terre cuite, à corps circulaire, avec, à l'intérieur, des parois en éperons, et à fond reposant sur de petits supports mobiles parfois zoomorphes.

Le faciès de cette culture énéolithique, dont de nombreux sites ont été découverts tant en Arménie qu'en Géorgie (Beshtasheni) et en Azerbaïdjan (Mingetchaur), n'est pas propre aux terres que séparent la Koura et l'Araxe. On trouve les mêmes éléments dans la culture de Maïkop (seconde moitié du ~IVe millénaire-~IIIe millénaire)dans l'o [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : conservateur en chef du musée Guimet, directeur d'études à l'École pratique des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  KOURO-ARAXE CULTURE DE  » est également traité dans :

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Préhistoire »  : […] La Géorgie est l'un des berceaux de l'humanité : en effet, des outils de silex correspondant aux principales étapes de l'évolution de l'homme primitif (abbevillien, acheuléen, moustérien, etc.) ont été retrouvés en de multiples sites, notamment aux abords de la mer Noire. Beaucoup de ces instruments, qui se perfectionnèrent régulièrement jusqu'au Paléolithique supérieur, témoignent d'un niveau art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_13316

Pour citer l’article

Vadime ELISSEEFF, « KOURO-ARAXE CULTURE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-de-kouro-araxe/