CRATINOS (-520-env. -423)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Contemporain de Périclès — qui fut l'une de ses cibles favorites —, Cratinos était considéré dans l'Antiquité comme l'un des trois plus grands auteurs, avec Eupolis et Aristophane, de l'ancienne comédie athénienne. On ne possède que des fragments des vingt et une pièces qui lui sont attribuées, et dont la plus ancienne doit remonter à ~ 450. Ses comédies, comme celles d'Aristophane, semblent être un mélange de parodie de la mythologie et d'allusions à des faits locaux. Dans La Cruche, qui l'emporta sur Les Nuées d'Aristophane et obtint le premier prix lors du concours dramatique athénien de ~ 423, Cratinos exploita plaisamment son propre penchant à l'abus d'alcool (caricaturé l'année précédente dans Les Chevaliers d'Aristophane), en montrant son « épouse » Comédia se plaignant de la liaison de l'auteur avec son oisive maîtresse, l'Ivresse.

—  Alain LABROUSSE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain LABROUSSE, « CRATINOS (-520-env. -423) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cratinos/