COUPE DAVIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Coupe Davis de tennis est la première et la seule expression collective d'un sport individuel. En 1899, l'Américain Dwight F. Davis propose un International Lawn-Tennis Challenge Trophy opposant Américains et Britanniques, qu'il dote d'une coupe en argent de 217 onces (6 kg) : la Coupe Davis est née. Dwight F. Davis lui-même, Malcolm Whitman et Holcombe Ward remportent cette première édition pour les États-Unis.

Le plus souvent dominée par les Américains, les Britanniques et les Australiens, la Coupe Davis sera aussi marquée par l'épopée des « Mousquetaires » français, vainqueurs de 1927 à 1932. Après avoir connu un certain déclin avec l'arrivée du tennis professionnel durant les années 1960, elle a retrouvé aujourd'hui tout son prestige, les plus grands champions mettant un point d'honneur à tenter de conquérir pour leur pays le Saladier d'argent.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « COUPE DAVIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/coupe-davis/