CORRESPONDANCE 1919-1935 (P. Istrati et R. Rolland)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les 320 lettres réunies par Daniel Lérault et Jean Rière dans cette Correspondance 1919-1935 (Gallimard, 2019) témoignent de la richesse de l’échange entre Panaït Istrati (1884-1935) et Romain Rolland (1866-1944). Entre le haïdouk, le bandit d’honneur roumain, et le prix Nobel français de littérature 1915, chantre du pacifisme, la relation s’impose d’emblée comme tumultueuse, bien plus que celle que Romain Rolland avait nouée avec Stefan Zweig. Ici, c’est le décalage qui fait tout le sel de la relation, une relation de maître à élève qui ira s’inversant jusqu’à la rupture.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent LEMIRE, « CORRESPONDANCE 1919-1935 (P. Istrati et R. Rolland) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/correspondance-1919-1935/