CONQUÊTE DE L'ÉTHIOPIE PAR L'ITALIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au début des années 1930, l'Éthiopie demeurait un des rares États indépendants d'Afrique, excitant les convoitises du pouvoir fasciste de Benito Mussolini, désireux de constituer, sur le modèle mythique de l'Empire romain, un Empire colonial moderne comparable à celui des grandes puissances européennes. En 1896, à la bataille d'Adoua, l'Italie, déjà, avait échoué à s'emparer de l'Éthiopie. Le 3 octobre 1935, à la suite d'un incident de frontière soigneusement organisé, les troupes italiennes envahirent l'Éthiopie à partir des bases érythréennes et somaliennes. Le 5 mai 1936, la conquête était entérinée, après sept mois d'une guerre impitoyable (les Italiens utilisèrent notamment des gaz de combat, en principe interdits). La guerre d'Éthiopie illustra l'inefficacité de la Société des Nations : les sanctions économiques qu'elle avait votées et qui entrèrent en vigueur le 18 novembre 1935 n'eurent aucun effet, sinon celui de rallier l'opinion italienne à Mussolini ; elles furent, de toute façon, levées dès juillet 1936.

Mussolini envahit l'Éthiopie, 1935

Mussolini envahit l'Éthiopie, 1935

vidéo

En octobre 1935, les troupes de Mussolini envahissent l'Éthiopie à partir des colonies italiennes d'Érythrée et de Somalie, déclenchant ainsi la dernière guerre de conquête coloniale. La lutte est âpre, mais totalement inégale, entre une armée mécanisée moderne qui n'hésite ni à... 

Crédits : National Archives

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « CONQUÊTE DE L'ÉTHIOPIE PAR L'ITALIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-de-l-ethiopie-par-l-italie/