CONGLOMÉRATS, pétrologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tillites

Le nom de ces roches est tiré de l'écossais till : argile peu fertile, en particulier argile à blocaux, d'origine glaciaire.

Les tillites sont des conglomérats d'origine glaciaire (moraines consolidées) à fragments arrondis ou anguleux, très hétérométriques, unis par un ciment pélitique ou arkosique, de coloration foncée. Ce sont typiquement des conglomérats polygéniques dans lesquels la disposition des galets peut indiquer le sens d'écoulement de la glace. Les tillites sont très répandues dans le Précambrien et le Paléozoïque de l'hémisphère austral : Sahara, Congo, Afrique du Sud, Australie, Amérique du Sud.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  CONGLOMÉRATS, pétrologie  » est également traité dans :

ROCHES (Classification) - Roches sédimentaires

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 4 542 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les roches détritiques »  : […] Les roches détritiques forment un ensemble assez bien défini qui caractérise la dominance des matériaux hérités de le fragmentation ou de l'altération (phase résiduelle) ou du simple transport des constituants d'autres formations. Il est commode de les situer dans un tableau à double entrée en fonction de la taille des éléments remaniés et du fait qu'elles sont ou non consolidées . Cette nomenclat […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Charles POMEROL, « CONGLOMÉRATS, pétrologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/conglomerats-petrologie/