Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Concerto grosso op. 6 n° 8, CORELLI (Arcangelo)

Esthétique

En réaction contre la virtuosité excessive qui sévissait en son temps, Corelli est le fondateur d'une école de violon qui se perpétuera, grâce à ses élèves (parmi lesquels Francesco Geminiani, 1687-1762, et Giovanni Battista Sammartini, 1700-1775), jusqu'à Giovanni Battista Viotti (1755-1824) et Pierre Rode (1774-1830). Les caractéristiques du style violonistique de Corelli se retrouvent évidemment dans le traitement de ses œuvres : écriture novatrice, grande richesse mélodique, équilibre, sensibilité, expressivité.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer cet article

Alain FÉRON. Concerto grosso op. 6 n° 8, CORELLI (Arcangelo) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009