SCHAEFFER CLAUDE (1898-1982)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

le 6 mars 1898 à Strasbourg (Bas-Rhin), fils d'industriel, Claude Schaeffer fit ses études dans sa ville natale à l'université, puis à Oxford. Très tôt attiré par l'archéologie, il s'attache d'abord à l'étude de la protohistoire régionale et publie plusieurs contributions à l'archéologie alsacienne. Mais l'essentiel de son activité est consacré à l'étude exhaustive de la riche collection Nessel provenant de l'exploration de très nombreux tumulus disséminés dans la forêt de Haguenau, étude qui aboutit à la publication de deux volumes en 1926 et 1930. Ces deux ouvrages plaçaient d'emblée Claude Schaeffer parmi les meilleurs et les plus actifs des archéologues de sa génération. Dès 1924, il devenait conservateur du Musée archéologique de Strasbourg et du cabinet de numismatique de la bibliothèque universitaire.

En 1929, à la suite de la découverte fortuite d'un tombeau en pierre de taille daté du bronze récent sur la côte syrienne, au nord du port de Lattaquié, Claude Schaeffer, alors engagé dans l'étude des origines proche-orientales des antiquités de l'âge du bronze au musée du Louvre, fut envoyé en mission archéologique pour une exploration méthodique du nouveau site. Commencées au printemps de 1929 dans la nécropole de Minet el-Beida, les fouilles s'étendirent rapidement au grand tell voisin, Ras Shamra (« cap du Fenouil »). Les résultats de la première campagne furent remarquables : des archives religieuses de textes cunéiformes rédigés en une langue sémitique inconnue, des tablettes en terre cuite portant une écriture également inconnue, et un trésor-dépôt de soixante-quatorze armes et outils en bronze, dont certains portaient gravée une dédicace au grand prêtre utilisant les mêmes caractères cunéiformes. Cette dédicace aida au déchiffrement des textes qui fut exécuté par plusieurs épigraphistes (Bauer, Dhorme, Virolleaud) à la suite de leur publication, dès 1929, dans la revue Syria. Dès 1931, l'identification du site de Ras Shamra comme l'antique Ugarit se trouva a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargé de recherche au C.N.R.S. , responsable des publications de la Mission archéologique française d'Alasia, Chypre

Classification


Autres références

«  SCHAEFFER CLAUDE (1898-1982)  » est également traité dans :

SYRIE, archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 9 240 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le temps de l'exploration anarchique »  : […] et riche encore de son mobilier. La fouille engagée à cet emplacement par Claude Schaeffer, en 1929, se déplaça bientôt sur le tell voisin de Ras Shamra, siège de l'ancienne Ugarit ; depuis lors, le dégagement systématique du niveau de surface (Bronze récent) et l'étude stratigraphique des premières installations appartenant au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie-archeologie/#i_5999

Pour citer l’article

Jacques-Claude COURTOIS, « SCHAEFFER CLAUDE - (1898-1982) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-schaeffer/