NOUGARO CLAUDE (1929-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des maîtres de la chanson française, Claude Nougaro a représenté dans le champ artistique une figure de métissage culturel qui puise ses racines dans la France populaire, l'Occitanie et les États-Unis d'Amérique. Seules les formes non écrites de la poésie savent toucher un vaste public, et Nougaro a confié à la chanson la mission d'exprimer son élan lyrique.

Claude Nougaro naît le 9 septembre 1929 à Toulouse, ville rose, hispanique et cathare qu'il magnifiera dans Toulouse en 1967. Artistiquement, il est un héritier : père baryton à l'Opéra de Paris, mère professeur de piano. Mais c'est sur Radio-Toulouse, chez ses grands-parents qui l'élèvent, qu'il découvre le jazz (il écrira Armstrong en 1966) : il lui restera passionnément fidèle, comme aux chansons de Piaf ou de Trenet. Mauvais élève, il sera aussi mauvais militaire dans la Légion étrangère au Maroc et fera du journalisme alimentaire au Journal des curistes de Vichy ou à L'Écho d'Alger. À Saint-Germain-des-Prés, il se lie avec Jacques Audiberti (Chanson pour le maçon, 1966), auquel il vouera une amitié indéfectible. Au cabaret montmartrois du Lapin agile, il lit des poèmes et chante ses premières chansons. Parolier pour Philippe Clay, Marcel Amont, Dario Moreno, Jean Constantin (Les Pantoufles à papa) ou Marguerite Monnot, c'est vers les hommes du jazz français, Michel Legrand au premier rang, qu'il se tourne véritablement. Le 33-tours Il y avait une ville paraît en 1958. Le vrai succès vient lorsque Nougaro fusionne l'écriture de chansons avec les événements de sa vie privée : Je suis saoul (1964) est une amusante pochade, Cécile, ma fille (1963) dit comment le désir d'enfant avec l'épouse aimée l'emporte sur le malthusianisme du célibataire. D'autres titres étonnent, en ces temps de yé-yé imbécile, par leur façon d'exprimer dans l'euphémisme à la fois l'aigre-doux de la guerre des sexes (Les Don Juan ou Une petite fille en 1962), et la double attirance pour la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « NOUGARO CLAUDE - (1929-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-nougaro/