MALRAUX CLARA (1898-1982)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Clara Goldschmidt, née en 1898 dans une famille de la bourgeoisie juive de Magdebourg établie à Paris, reçoit une éducation bourgeoise mais peu conventionnelle : à vingt-deux ans, elle rencontre, au local de la revue anarchisante Action, un jeune homme aux yeux et aux idées flottants pour lequel, écrira-t-elle dans Le Bruit de nos pas : « J'abandonnerai tout, comme les Évangiles l'exigent de ceux qui aiment : tu quitteras ton père et ta mère... » Le jeune homme, qui s'appelle André Malraux, déclare très vite à la jeune fille : « Je ne connais qu'une personne qui soit aussi intelligente que vous : Max Jacob ». Moyennant quoi, quelques semaines plus tard, il l'enlève et l'emmène à Florence. On se marie, en se jurant de divorcer très vite...

Au cours de leurs pérégrinations dans la bohème esthétique parisienne (Max Jacob, Ivan Goll, André Salmon, Pascal Pia, Florent Fels, Daniel-Henry Kahnweiler), ils rencontrent un érudit nommé André Salmony qui leur parle avec enthousiasme de l'art khmer laissé, selon lui, à l'abandon. Et les voilà au Cambodge, en 1924, où ils mettent bien la main, à Angkor, sur des merveilles, mais où leur « mission », éventée par les conservateurs officiels et les autorités, vaut à André de passer en jugement, d'écoper de trois ans de prison qui, en appel, seront assortis du sursis grâce aux démarches faites à Paris par Clara. Mais ils ont « mordu » à l'Indochine où ils passent deux ans, créant un journal d'opposition, L'Indochine enchaînée, et se liant avec les nationalistes « annamites ». Malraux en rapporte la matière de La Voie royale (1930), sinon celle des Conquérants (1928).

Ce premier roman lui donne la notoriété. Il entre chez Gallimard, où le couple Clara-André s'affirme comme une double « tête chercheuse » des littératures étrangères — allemande, russe, américaine. Ils se lient d'amitié avec Gide et Valéry, avec Emmanuel Berl et Bernard Grothuysen. Et, en 1933, La Condition humaine (qui reçoit le prix Gonc [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MALRAUX CLARA (1898-1982)  » est également traité dans :

MALRAUX ANDRÉ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 483 mots

3 novembre 1901 Naissance à Paris. 1914-1918 Première Guerre mondiale. 1919 Début du mouvement Dada. 1921 Parution du premier livre d'André Malraux, Lunes en papier . Le 21 octobre, il se marie avec Clara Goldschmidt. 1923 Avec Clara Malraux et Louis Chevasson, il part pour le Cambodge. Accusés d'avoir dérobé des statues dans un temple khmer, ils sont arrêtés. Malraux sera condamné à trois an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malraux-reperes-chronologiques/#i_30321

Pour citer l’article

Jean LACOUTURE, « MALRAUX CLARA - (1898-1982) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clara-malraux/