IFÉ CIVILISATION D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

600 à 700. Islam

600 à 700. Islam
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tête de reine, art africain

Tête de reine, art africain
Crédits : ni Schneebeli, Bridgeman Images

photographie


Située dans le sud-ouest du Nigeria, en région yoruba, la civilisation d'Ifè (avec sa cité-État du même nom) est antérieure à l'an 800 et s'achève au xviie siècle. Selon l'une des versions du mythe yoruba, le monde fut créé à Ifè sur ordre du dieu suprême Oduduwa, qui est également considéré comme le premier roi (oni) yoruba.

600 à 700. Islam

600 à 700. Islam

Vidéo

Islam omeyyade. Les Tang en Chine. Apogée des Maya et de Monte Albán en Amérique centrale.Le VIIe siècle voit la formation de trois grands empires.En Amérique andine, la culture Huari submerge les anciennes sociétés Nasca et Mochica.À la même époque, au Mexique, la vieille civilisation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ifè se trouvait en zone forestière au centre d'un réseau commercial reliant les savanes septentrionales à la côte atlantique au sud. Reflétant le pouvoir des souverains et protégeant la communauté (dont la richesse reposait en grande partie sur l'exploitation et le commerce des esclaves), plusieurs cultes s'y développèrent.

La civilisation d'Ifè se décompose en cinq périodes. L'époque dite archaïque (avant l'an 800) est caractérisée, notamment, par des monolithes. Celle du pré-pavement (ixe-xie siècle) est marquée par la présence de pierres stylisées et de terres cuites, celle du pavement ancien (xie-xiiie siècle) par des pavements décoratifs élaborés en tessons et en pierre, et des œuvres de bronze. Les périodes du pavement tardif (xiiie-xve siècle) et du post-pavement (xve-xviie siècle) prolongent les traditions précédentes.

Remontant à 8000 av. J.-C., des éléments découverts sur le site d'Iwo Eleru (à environ 75 km de la ville d'Ifè) semblent indiquer que la région était déjà peuplée à cette époque de locuteurs yoruba. Cependant, Ifè est certainement passée d'un groupe de quelques villages à une véritable agglomération entre 500 et 1000 de notre ère, devenant après 800 une cité (entourée d'une première muraille doublée d'une seconde plus étendue). Les transactions commerciales et le pouvoir de l'oni se sont ensuite sensiblement accrus ; des denrées prestigieuses (cuivre, bronze, textiles, perles, armes et chevaux) furent importées des régions du Nord. Pendant les périodes des pavements ancien et tardif, Ifè connut ainsi une prospérité économique coïncidant avec son épanouissement artistique. En terre cuite ou en bronze, les œuvres figurent surtout des personnages r [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en arts et sciences de l'art, université de Paris-I, historien de l'art

Classification


Autres références

«  IFÉ CIVILISATION D'  » est également traité dans :

CULTURE D'IFÈ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 175 mots

Avant 800 Période archaïque. De cette période datent peut-être les monolithes ornés de clous en fer comme le « bâton » d'Oranmiyan, monolithe en gneiss granitique, haut de 6 mètres environ et décoré de clous en fer.800-1000 Période prépavement. Pièces stylisées en pierre et en terre cuite.1000-1200 Période des premiers pave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-d-ife-reperes-chronologiques/#i_70548

TÊTES D'IFÉ (Nigeria)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 318 mots
  •  • 1 média

C'est l'élégant naturalisme des « têtes » qui est l'élément le plus marquant de l'art d'Ifè (Nigeria). Mais cela ne devrait pas faire oublier l'extraordinaire diversité d'un art où se côtoient œuvres naturalistes, expressionnistes ou d'une grande stylisation. Les têtes – en terre cuite ou en « bronze » (en réalité du laiton) – sont en fait l'une des formes d'expression les plus achevées du dévelop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetes-d-ife/#i_70548

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une tradition du portrait »  : […] Dans les sociétés africaines, le roi est un être sacré. Des énergies cosmiques siègent dans sa personne, souvent d'origine divine, dans la mesure où les généalogies dynastiques remontent fréquemment à un fondateur divin. Il est le garant du bien-être du royaume et de ses sujets et de l'équilibre du monde. En conséquence, l'ensemble de ses actes, le déroulement de son existence et même ses émotions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_70548

Pour citer l’article

Vincent BOULORÉ, « IFÉ CIVILISATION D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-d-ife/