BIET CHRISTIAN (1952-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 12 mai 1952 à Paris, Christian Biet enseigne d’abord dans le secondaire avant de devenir maître de conférences en littérature du xviie siècle à l’École normale supérieure de Fontenay - Saint-Cloud de 1986 à 1995. Il occupe ensuite jusqu’en 2020 le poste de professeur en histoire et esthétique du théâtre à l’université Paris-Nanterre. Il est également membre de l’Institut universitaire de France de 2007 à 2016 et regular visiting professor à l’université de New York.

De ses premières années, il gardera le goût de la médiatisation d’un savoir renouvelé, illustré dans les années 1980 par la mise en œuvre, aux éditions Magnard et en collaboration avec Jean-Paul Brighelli et Jean-Luc Rispail, de la collection d’anthologies scolaires « Textes et contextes » et par son investissement, en compagnie des mêmes collaborateurs, dans la série « Littératures » de la collection « Découvertes » aux éditions Gallimard, dont il signera et cosignera plusieurs volumes. Cette capacité à rendre accessible une recherche exigeante et remettant en question les idées reçues – qu’il mit aussi fréquemment en œuvre dans les pages de l’Encyclopædia Universalis – porte ses éditions critiques de textes et ses ouvrages de collections universitaires, comme La Tragédie (1997, 2010) ou Racine ou la passion des larmes (1996), sans oublier la somme Qu’est-ce que le théâtre ? coécrite avec Christophe Triau et publiée en 2006.

Spécialiste de la littérature et du théâtre de la première Modernité, Christian Biet avait inauguré sa carrière universitaire en 1980 avec une thèse de doctorat consacrée aux adaptations de l’Œdipe roi de Sophocle au xviiie siècle. Publiée sous le titre Œdipe en monarchie. Tragédie et théorie juridique à l’âge classique (1994), elle témoigne d’un aspect important de son travail de recherche : les croisements et relations entre la littérature, en particulier le théâtre, et le droit, qui nourrissent notamment Droit et littérature sous l’Ancien Régime (2002).

De fait, Christian Biet aborde le théât [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : pofesseur en études théâtrales à l'université Paris-Nanterre, unité de recherche HAR - Histoire des arts et des représentations

Classification

Autres références

«  BIET CHRISTIAN (1952-2020)  » est également traité dans :

QU'EST-CE QUE LE THÉÂTRE ? (C. Biet et C. Triau) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 998 mots

Les polémiques qui agitèrent le festival d'Avignon 2005 sans s'y éteindre témoignent de l'importance que revêtent les définitions. C'est, en effet, au nom de ce qu'est ou de ce que n'est pas le théâtre (trop de corps ? pas assez de texte ?) qu'une partie de la critique s'est alors déchaînée – oblitérant par ailleurs un débat qui aurait pu être plus stimulant sur ce que les œuvres incriminées produ […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe TRIAU, « BIET CHRISTIAN - (1952-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-biet/