QU'EST-CE QUE LE THÉÂTRE ? (C. Biet et C. Triau)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les polémiques qui agitèrent le festival d'Avignon 2005 sans s'y éteindre témoignent de l'importance que revêtent les définitions. C'est, en effet, au nom de ce qu'est ou de ce que n'est pas le théâtre (trop de corps ? pas assez de texte ?) qu'une partie de la critique s'est alors déchaînée – oblitérant par ailleurs un débat qui aurait pu être plus stimulant sur ce que les œuvres incriminées produisaient, tant dans le domaine politique qu'esthétique.

Presque crânement est paru dans les mois qui suivirent Qu'est-ce que le théâtre ? coécrit par Christian Biet et Christophe Triau, tous deux universitaires et spécialistes du théâtre (Folio-essais, 2006). L'ouvrage commence vraiment dès cette question-titre provocatrice à laquelle les auteurs font un sort dès l'introduction : qu'on ne cherche pas là une perspective ontologique pétrifiante sur ce que devrait être le théâtre. L'approche sera empirique au contraire, faisant la somme des expériences disparates qui jalonnent les siècles. Et c'est certainement l'un des grands mérites de cet essai que de s'attarder sur chaque singularité, de refuser de les abstraire dans des ensembles certes valorisants mais bien peu effectifs. Il s'agit ici de prendre acte que chaque expérience de spectateur est spécifique, unique même et, dans l'hétérogénéité du théâtre, de laisser percevoir des filiations, des questions récurrentes, voire des apories. Le choix d'une écriture à quatre mains permet d'ailleurs un va-et-vient particulièrement enrichissant entre passé et présent, entre polémiques et réflexions sur le classique et le contemporain.

Devant la somme que constitue cet ouvrage d'un millier de pages, il est peut-être plus simple, pour l'aborder, de dire tout d'abord ce qu'il n'est pas. Refusant de subordonner le théâtre à la littérature, il se veut au contraire attentif à sa nécessaire représentation. Il prend donc acte, notamment, de la multiplicité des paramètres intervenant dans une « séance théâtrale », du processus de création à sa réception. Ainsi, Christian Biet et Christophe Triau discutent fermement la notion d'« illusion », tentant de s'extraire des simplifications qui trop souvent balisent le champ théorique. Car l'« illusion », ici, est mise en rapport avec l'expérience concrète du spectateur : elle n'est pas pensée spéculativement (bien que prenant également en compte les écrits théoriques sur le sujet), mais reconduite au contraire à l'expérience esthétique et sociale propre au lieu théâtral.

Il n'est d'ailleurs pas anodin, qu'après l'introduction, qui revient sur l'impossibilité d'une définition trop crispée du théâtre, interviennent plusieurs écrits dus à ceux-là mêmes qui font le théâtre : témoignages drolatiques et réflexifs d'un metteur en scène (Jean Jourdheuil), d'un auteur (David Lescot), d'un dramaturge ou d'un comédien, etc. Cette ouverture témoigne du souci de la part des auteurs de ne jamais oublier que le théâtre est une pratique, collective, inscrite dans une époque donnée, et avec un faisceau de caractéristiques propres. La liste des spectacles abordés est ainsi impressionnante, qui permet chaque fois au lecteur d'approcher les enjeux décrits avec une véritable intégrité.

S'il ne se concentre pas, et de loin, sur la seule question du texte, ce livre n'est pas davantage une histoire du théâtre. Il en propose une, nécessairement et comme en creux, qui s'avère toutefois rétive à l'ordre chronologique. Celui-ci, bien souvent, freine la pensée, empêche tout montage de questions, isole et parcellise les débats. Si les auteurs n'oublient pas les conjonctures politiques, ils tentent de faire se répondre les interrogations des praticiens, de faire entendre des accords, parfois surprenants, et de révéler des contradictions plus profondes que la simple linéarité temporelle.

Qu'est-ce que le théâtre ? La réponse n'est ni ontologisante, ni littéraire, ni historique. Elle se formule à partir d'un pari : celui de penser le théâtre dans son exercice, comme spectateur et comme praticien. Elle tente de recueillir synthétiquement ce qui anime le champ de la pensée le concernant, de scruter les questions à l'œuvre dans le bâtiment théâtral, le jeu de l'acteur, les mises en scène, etc. Et, de fait, ce livre si souvent vivant, qui se fait parfois le conteur d'une histoire dont il ne reste que quelques traces, s'appuie [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en arts du spectacle à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch

Les derniers événements

3-30 juin 2021 Canada. Nouvelles découvertes de sépultures sur des sites de pensionnats autochtones.

Le 3, deux ans jour pour jour après le dépôt du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, le gouvernement présente un Plan d’action national qui contient une série d’engagements visant à renforcer le droit à la culture, à la santé et au mieux-être, à la sécurité et à la justice des Autochtones, et plus particulièrement des femmes. […] Lire la suite

11 avril - 9 mai 2021 Tchad. Mort du président Idriss Déby.

Le 23, le président français Emmanuel Macron est le seul chef d’État occidental à assister aux obsèques d’Idriss Déby. Le 26, le CMT nomme Albert Pahimi Padacké au poste de Premier ministre. Le 27, N’Djamena et plusieurs autres villes du pays sont le théâtre de manifestations d’opposants à la prise du pouvoir par Mahamat Idriss Déby. Leur répression fait au moins six morts. […] Lire la suite

3-8 mars 2021 Sénégal. Arrestation de l'opposant Ousmane Sonko.

Il dénonce une manœuvre visant à l’empêcher de participer à l’élection présidentielle de 2024 – il était arrivé en troisième position au scrutin de février 2019. Deux autres opposants, Karim Wade et Khalifa Sall, ont déjà été écartés de la course à la présidence en raison de condamnations judiciaires. Les jours suivants, les grandes villes du pays sont le théâtre de manifestations et d’émeutes au cours desquelles dix à treize personnes sont tuées. […] Lire la suite

11-17 décembre 2020 Nigeria. Enlèvement de centaines d'élèves.

Le 11, trois à quatre cents collégiens et lycéens sont enlevés à Kankara, dans l’État nordiste de Katsina, jusque-là relativement épargné par les violences djihadistes. Le 15, l’opération est revendiquée par Abubakar Shekau, chef d’une des deux factions de Boko Haram – nom signifiant « l’éducation occidentale est un péché » en langue haoussa. En avril 2014, Boko Haram avait enlevé deux cent soixante-dix lycéennes à Chibok, dans l’État de Borno, son principal théâtre d’opérations. […] Lire la suite

1er-23 septembre 2020 États-Unis. Suite des affaires de violences policières.

Le 3, le candidat démocrate à l’élection présidentielle de novembre, l’ancien vice-président Joe Biden, effectue à son tour un déplacement à Kenosha où il rencontre la famille de Jacob Blake. Il promet de s’« attaquer au péché originel de ce pays, vieux de quatre cents ans… l’esclavage et tous ses vestiges. » Le 3 également, à Olympia (Washington), la police abat le militant antifasciste Michael Reinoehl qui était soupçonné du meurtre du militant d’extrême droite Aaron Danielson, tué à Portland (Oregon) fin août. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier NEVEUX, « QU'EST-CE QUE LE THÉÂTRE ? (C. Biet et C. Triau) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-est-ce-que-le-theatre/