Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHOTT

En Afrique du Nord, bordure de la sebkha recouverte de végétation halophile. On a très longtemps confondu la bordure (chott) et la dépression à proprement parler (sebkha) ; cette confusion de termes est actuellement en voie de disparition.

— Guy POURSIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

    • Écrit par Roland POURTIER
    • 21 496 mots
    • 29 médias
    ...après le confluent de l'Atbara. Aux confins du Sahara et du Maghreb, des nappes d'eau temporaires occupent le fond des bassins fermés ; certains de ces chotts se situent au-dessous du niveau de la mer. Au sud du Sahara, l'endoréisme concerne essentiellement le lac Tchad alimenté par le Logone et le Chari....
  • DÉSERTS

    • Écrit par Roger COQUE, François DURAND-DASTÈS, Huguette GENEST, Francis PETTER
    • 20 885 mots
    • 16 médias
    ...conteste, l'extraordinaire abondance des sels solubles, chlorures et sulfates concentrés à la surface. Ils y interdisent toute végétation. Les touffes d'herbes halophiles et psammophiles n'apparaissent que dans des franges de chott, à la faveur de sols moins salés et qui bénéficient d'apports éoliens.
  • MAGHREB - Géographie

    • Écrit par Olivier PLIEZ, Bouziane SEMMOUD
    • 7 510 mots
    • 4 médias
    Liée à l'agressivité de l'érosion, la fragilité des sols n'a d'égale que celle d'une végétation méditerranéenne souvent dégradée. Alors que des cédraies couvrent les sommets les plus élevés, le chêne-liège domine sur les chaînes telliennes humides, le Maroc nord-atlantique, et le chêne vert...
  • SAHARA

    • Écrit par Ali BENSAÂD, Jeffrey Allman GRITZNER
    • 7 628 mots
    • 8 médias
    Le Sahara comprend plusieurs grands types de topographies : des bassins peu profonds, temporairement inondés (chotts et dayas) et de grandes cuvettes formant des oasis ; de vastes plaines rocailleuses (serirs ou regs) ; des plateaux rocheux (hamadas) ; des montagnes abruptes ; ainsi que des étendues...

Voir aussi